Suicides à Settat, El Jadida et Chefchaouen

Suicides à Settat, El Jadida et Chefchaouen

Une mère d’une fille âgée de trente-quatre ans s’est donné la mort chez elle au douar Al Henna relevant de la commune rurale Ouled Sidi ben Daoud-Kisser, située non loin de Settat, sur la route régionale n°308.

Cette trentenaire, divorcée, a été découverte pendue dans sa chambre à coucher à une corde accrochée au plafond. Alors qu’au quartier Sidi Moussa, à El Jadida, un fonctionnaire à l’Université Chouaïb Doukkali a mis fin à sa vie, également, par pendaison. Son cadavre a été retrouvé, vendredi dernier, sur la terrasse de chez lui, par un voisin, pendu à une corde en plastique. Un troisième cas a eu lieu, jeudi dernier, dans la région d’Al Kalaâ relevant de la province de Chefchaouen. Il s’agit d’un jeune homme qui a mis également fin à ses jours de la même manière.

Les cadavres ont été évacués vers les morgues des trois régions afin d’être autopsiés et des enquêtes ont été diligentées pour déterminer les causes qui ont poussé ces désespérés à se suicider.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *