Suicides par pendaison à Midar et Chefchaouen

Suicides par pendaison à Midar et Chefchaouen

Dans la commune urbaine de Midar relevant de la province de Driouch et située à plus de soixante-quinze kilomètres de Nador, un père de famille, âgé de cinquante ans, s’est donné la mort par pendaison. Son corps a été découvert, samedi dernier, pendu à une corde accrochée à un arbre situé non loin d’Oued Bourhim.

En effet, ce quinquagénaire originaire d’Errachidia est sorti de chez lui après la rupture du jeûne pour mettre fin à sa vie.

Le même jour, une heure avant la prière d’Al Fajr, dans la commune rurale Amtar relevant de la province de Chefchaouen, un jeune homme de vingt-neuf ans, marié, s’est suicidé également par pendaison. Remarquant qu’il n’est pas retourné de la mosquée après la prière d’Al Fajr, son frère est sorti à sa recherche. Malheureusement, il l’a retrouvé corps sans vie, pendu à un arbre.

Les enquêtes ont été diligentées pour déterminer les causes et les circonstances de ces deux suicides.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *