Tafraout : Un maçon, père de 4 enfants, arrêté pour pédophilie

Tafraout : Un maçon, père de 4 enfants, arrêté pour pédophilie

Comme à l’accoutumée, les éléments de la gendarmerie royale de la région de Tafraout effectuent leur ronde routinière ciblant surtout les lieux et les coins susceptibles d’abriter des malfaiteurs.

Ce jour-là, ce sont douar Rja f’Allah et les buissons de la montagne Agalgal qui sont inspectés. L’opération de ratissage a commencé depuis 10h du matin. Mais, tout semblait normal. Et pourtant, ils ont continué à chercher entre les buissons. Tout d’un coup, c’est la surprise ! Un adolescent fait apparition. Il est tout seul. Personne ne l’accompagne. Que fait-il dans ce désert où il n’y a personne? Le chef de la brigade lui demande ce qu’il y faisait . L’adolescent, âgé de quatorze ans, ne répond même pas. Le chef insiste et lui explique qu’il doit lui dire la raison de sa présence dans ces lieux sans compagnie. Perturbé, l’enfant n’en demeure que plus silencieux.

Alors le chef se met à le rassurer, lui expliquant qu’il n’a rien à craindre et qu’aucun mal ne lui sera fait. Et l’adolescent finit par cracher le morceau. Il avoue avoir été en compagnie d’un homme qui demeure au douar tout en précisant qu’il abusait de lui, de temps en temps, contre une petite somme d’argent. L’adolescent encore mineur conduit les gendarmes jusqu’au domicile du pédophile pour l’arrêter. Il s’agit d’un maçon, âgé de quarante ans, marié, père de quatre enfants, issu de la région de Chtouka Aït Baha.

Soumis aux interrogatoires, le maçon avoue être un pédophile qui préfère les adolescents encore mineurs. C’est la raison pour laquelle il essayait à chaque fois de convaincre un adolescent de la région de lui céder contre de petites sommes d’argent. Il affirme aux enquêteurs que ses victimes sont nombreuses. Le mis en cause a été traduit devant le parquet général près la Cour d’appel qui l’a maintenu en détention préventive. Mais l’enquête est toujours en cours pour identifier le maximum possible de ses victimes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *