Taghazout : Un mokhazni tué à coups de poing et de pied

Taghazout : Un mokhazni tué à coups de poing et de pied

A Taghazout, située à plus de vingt kilomètres au nord de la ville d’Agadir, un mokhazni a succombé à ses blessures dimanche dernier, causées par une horde de jeunes.

2 h du matin. Ce jeune homme, appartenant au corps des Forces auxiliaires, en tenue civile, vient de garer sa voiture à bord de laquelle il y avait également deux filles et son ami et collègue, au boulevard La Marche Verte. Les deux couples qui sont dans un état d’ivresse manifeste ont-ils l’intention de se livrer à des actes sexuels ? C’est du moins, selon une première version, ce que croit une foule de jeunes. Il n’en faut pas plus pour qu’ils se jettent sur eux. Le chauffeur qui a le malheur de leur tenir tête reçoit des coups de poing et de pied au point qu’il perd connaissance.

Selon l’autre version, le mokhazni a perdu le contrôle de ses nerfs quand les jeunes ont harcelé les deux filles qui les accompagnaient.

Dans tous les cas, il y a eu mort d’homme et quatre jeunes ont été arrêtés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *