Tanger: Un parricide commis à l’intérieur d’un local commercial

Tanger: Un parricide commis à l’intérieur d’un local commercial

A Tanger, un jeune malade mental, âgé de trente ans, a surpris samedi soir son père qui se tenait à l’intérieur de son local commercial situé dans un kissaria du quartier Aïn Ktiouet par des coups mortels à l’aide d’une arme blanche, apprend-on d’une source policière.

Les marchands qui étaient à l’intérieur de leurs commerces ont entendu un cri strident de la victime, âgée de cinquante-six ans, se sont lancés à son secours. Mais il était trop tard, puisque le fils l’a déjà criblé de coups.

Alertés, les éléments de la police judiciaire préfectorale de la ville du détroit se sont dépêchés sur la scène du crime pour arrêter le fils parricide et le conduire vers le commissariat.

Le cadavre du père a été évacué aussitôt vers la morgue de l’hôpital régional Mohammed V pour être autopsié. Le mobile n’a pas encore été déterminé, mais il semble, selon la même source policière, que le fils est un malade mental.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *