Taroudant : Un étudiant universitaire détourne une mineure et diffuse ses photos intimes sur le net

Taroudant : Un étudiant universitaire détourne une mineure et diffuse ses photos intimes sur le net

Au fil des jours, il sont arrivés à coucher ensemble dans n’importe quel endroit. Il profitait de l’adolescente qui lui cédait au nom de l’amour.

Hamid a 26 ans. Il est étudiant à la Faculté de droit. Ce jour là, il se tient au box des accusés de la salle d’audience relevant de la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Taroudant. Accusé de détournement d’une mineure, attentat à la pudeur et publication de ses photos, il nie catégoriquement. Il raconte au tribunal qu’il est tombé amoureux d’elle dès leur première rencontre dans une ruelle. Depuis, ils se rencontrent souvent. Safaa, plaignante et témoin, confirme ses paroles tout en précisant qu’il lui a promis de ne plus se séparer et de rester ensemble toute la vie.

Au fil des jours, il sont arrivés à coucher ensemble dans n’importe quel endroit. Il profitait de l’adolescente qui lui cédait au nom de l’amour.

«Je l’aimais et je couchais avec lui, mais sans jamais lui demander de me photographier», déclare l’adolescente devant le juge.

Hamid, qui l’a photographiée toute nue, réplique :

«C’est elle qui m’a demandé de la photographier. Ne disposant pas de téléphone, elle voulait les envoyer à son amie».

Pas moins de deux jours après l’avoir photographiée, des photos la montrant toute nue circulaient à travers les smartphones via WhatsApp. Et c’était le scandale. Une plainte a été déposée par Safaa, soutenue par ses parents. Son amant a été arrêté et a été traduit, au départ, devant le parquet général près la Cour d’appel d’Agadir. Ce dernier a jugé que l’affaire doit être mise entre les mains de la juridiction de 1ère instance.

Verdict : Hamid fut jugé coupable et a été condamné à un an et demi de prison ferme. Une sentence jugée clémente par les associations qui ont soutenu la victime.

1 Comment

  1. Al maghribi

    Il faut éduquer le peuple sur ces choses là, on devrait ouvrir des agences de mariage je trouve, pour ceux et celles qui sont dans le besoin, le mariage ou la prison

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *