Témara : Des policiers usent de leur arme de service pour arrêter un repris de justice accompagné d’un chien dangereux

Témara : Des policiers usent de leur arme de service pour arrêter un repris de justice accompagné d’un chien dangereux

Des éléments de la police du district provincial de la sûreté de Témara ont dû faire usage de leur arme de service, lundi, en tirant sept balles pour repousser une attaque d’un chien dangereux, au moment de leur intervention pour intercepter un individu impliqué dans l’enlèvement et la séquestration d’une mineure, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Selon les premiers éléments de l’enquête, les policiers sont intervenus pour arrêter un repris de justice qui séquestrait une fille de 16 ans dans son domicile au douar «Jedid», précise la DGSN dans un communiqué, soulignant qu’au moment de son arrestation, le suspect a opposé une résistance farouche allant jusqu’à brandir une machette et lancer un chien dangereux à l’attaque des policiers, contraignant ces derniers à faire usage de leur arme de service et tirer sept balles sur le chien agresseur.

La fille séquestrée a été libérée et transférée à l’hôpital pour s’assurer de son état de santé et les services vétérinaires ont été informés pour prendre les mesures préventives à l’égard du chien blessé, alors que le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête qui se déroule sous la supervision du Parquet compétent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *