Temara : Utilisant un triporteur, un trio kidnappe et viole plusieurs femmes

Temara : Utilisant un triporteur, un trio kidnappe et viole plusieurs femmes

A Aïn Aouda, située à une trentaine de kilomètres de Rabat, cette femme enceinte attend dans un coin de trouver un transport en commun pour l’emmener à Temara.

Tout d’un coup, un triporteur s’arrête. A son bord, deux jeunes hommes se proposent de l’emmener à destination prétendant de faire le trajet Aïn Aouda-Rabat. Croyant leurs paroles, la femme qui a hâte d’arriver chez elle, est montée à bord. Seulement, dès qu’il est arrivé dans la région d’El Menzeh, le chauffeur a emprunté le chemin allant vers une forêt où il s’est arrêté. La pauvre femme s’est retrouvée devant deux monstres qui l’ont violée à tour de rôle avant de l’emmener à sa destination et prendre la fuite ensuite. La femme enceinte a porté plainte contre eux. Les éléments de la gendarmerie royale relevant de la région de Mers El Kheir, à Temara, ont entamé leurs investigations afin de mettre les kidnappeurs et violeurs hors d’état de nuire.

En coordonnant avec les éléments de la police judiciaire, ils sont arrivés à identifier l’un des malfrats, à savoir un certain Ouled Ahmed, qui a été arrêté et soumis aux interrogatoires. Ce dernier a avoué ses crimes, avec la complicité de deux autres mis en cause, tout en révélant avoir kidnappé une jeune fille qui était en compagnie de son fiancé à la forêt d’Al Menzeh. Ils l’ont séquestrée avant de la violer tous les trois. Ces trois malfrats qui circulaient à bord de triporteur ont attaqué également un homme qui était en compagnie de son épouse. Heureusement, ils n’ont pas pu kidnapper l’épouse vu la résistance farouche que l’époux a manifestée pour la sauver.

Les limiers de la gendarmerie royale ont arrêté ensuite le deuxième malfrat qui a avoué être membre de cette bande. Cependant le troisième membre demeure actuellement en état de fuite. Une note de recherche à l’échelle nationale a été diffusée contre lui alors que les deux mis en cause ont été traduits devant le parquet général près la Cour d’appel de Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *