décembre 13, 2017

 

Terrorisme : Le gérant de café qui voulait rejoindre Daech…

Terrorisme : Le gérant de café qui voulait rejoindre Daech…

Né à Guercif, ce jeune de vingt-trois ans qui se tient au box des accusés à la salle d’audience de la chambre criminelle chargée des affaires de terrorisme, à Salé, rêvait, au départ, d’immigrer vers l’Eldorado.

Ayant une sœur installée en France, ce gérant d’un café a toujours pensé la rejoindre par n’importe quel moyen. Il a même décidé d’entamer une aventure d’immigration clandestine. Mais ses parents l’empêchaient toujours de passer à l’acte. Au fil du temps, il a rencontré un jeune voisin, sympathisant des mouvements takfiristes. Le gérant de café l’a sollicité d’aller informer sa mère de son envie d’aller rallier Daech. Une ruse pour qu’elle lui permette de rejoindre sa sœur en France. La mère lui a cédé tout en lui demandant de lui accorder un peu de temps pour se débrouiller afin d’avoir un visa Schengen.

Cependant, le gérant a commencé à fréquenter souvent le sympathisant de Daech. Au fil du temps, l’idée d’aller en France a commencé à s’évaporer pour cèder la place à l’idée de rejoindre les rangs de Daech. Quant à son voisin qui était impliqué dans une précédente affaire de terrorisme, il lui a expliqué qu’il n’a pas le droit, suite à un jugement, de quitter le territoire marocain durant quinze ans. Ne pensant qu’à Daech, le gérant de café a commencé à surfer sur le Net dans l’intention d’entretenir une relation avec quelqu’un qui lui faciliterait la tâche de rejoindre ce mouvement terroriste. Mais, il a été arrêté et traduit devant la justice.
Devant la juge d’instruction et devant la cour, ce gérant de café qui a été arrêté à deux reprises en 2013 et 2015, pour ivresse, a manifesté son regret d’avoir pensé rejoindre Daech tout en expliquant qu’il a été influencé par son voisin.

Verdict : Jugé coupable, il a été condamné à deux ans de prison ferme au niveau de 18 mois et avec sursis sur les 6 mois restants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *