Tétouan : Il se sert de sa mère pour faire chanter ses ennemis

Tétouan : Il se sert de sa mère pour faire chanter ses ennemis

Nous sommes à Tétouan. Cette mère de famille est chez elle, ce samedi 7 septembre, au début de l’après-midi, quand quelqu’un frappe fort à la porte.

Rapidement, elle ouvre pour se retrouver face à face avec l’un des amis de son fils qui, semble-t-il, est à bout de souffle. Perturbée, la mère se plante à sa place, derrière la porte, ne sachant quoi dire. Après avoir repris son souffle, le jeune homme lui lance la nouvelle : «Ton fils a été kidnappé par une bande de malfrats».

La mère s’évanouit. Quand elle reprend connaissance elle  martèle le jeune homme de questions sur ce qu’il est advenu de son fils. Celui-ci, dit-il, a été kidnappé, au quartier de la Somalie, à Tétouan, par une bande de malfrats. Ils l’ont obligé sous la menace de couteaux à monter à bord d’une voiture qui a démarré ensuite à toute allure. Qui est cette bande ? A cette question, le jeune homme a précisé à la mère que ces personnes étaient en conflit avec son fils lequel devait être tranché par la justice. Il lui a ajouté que les membres de cette bande avaient sollicité son fils de déposer un désistement auprès de la justice en leur faveur. Mais il a refusé. C’est la raison pour laquelle ils l’ont kidnappé. Aussitôt, la mère se rend au commissariat de police pour porter plainte. Aux enquêteurs de la PJ préfectorale, elle relate toute l’histoire que lui avait racontée l’ami de son fils. Une enquête a été diligentée et les investigations policières ont été entamées. Pas moins de vingt-quatre heures plus tard, l’affaire a été tirée au clair. Il s’est avéré qu’il s’agit uniquement d’une fausse histoire de kidnapping inventée par le fils et son ami. L’enquête a révélé que le fils avait l’intention de faire chanter ses ennemis afin de les extorquer. Pour arriver à ses fins, il n’a pas hésité à instrumentaliser sa mère pour qu’elle se rende chez la police et porte à son insu une plainte.

Le fils a été arrêté, mercredi 11 septembre, à l’intérieur d’une forêt située à la périphérie de la ville de Tétouan. Son ami a également été arrêté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *