Trafic de substances médicales : un policier soupçonné de complicité

Trafic de substances médicales : un policier soupçonné de complicité

Un policier de grade gardien de paix est soupçonné de complicité avec un prévenu pour dissimulation de fonds provenant d’une activité criminelle, dilapidation d’objets confisqués et vol.

A cet effet, une enquête a été ouverte par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), sous la supervision du parquet général compétent.

Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le policier en question, qui était chargé de surveiller et d’escorter un individu interpelé dans le cadre d’une enquête de la BNPJ sur une affaire de trafic illégal de substances médicales et pharmaceutiques, s’est arrangé avec le mis en cause afin de dissimuler une partie des objets saisis lors de la perquisition, en l’occurrence des sommes d’argent.

Les investigations ont montré que le policier se serait emparé des fonds qu’il a dissimulés en connivence avec son complice, ce qui a poussé ce dernier à le dénoncer.

Le policier et son compère ont été placés en garde à vue et mis à la disposition de l’enquête qui se poursuit sous la supervision du parquet général compétent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *