Trois adolescents cambriolent l’appartement de leur ami

Trois adolescents cambriolent l’appartement de leur ami

Avec sa famille, ce Jordanien séjourne depuis longtemps au Maroc et plus précisément au quartier Sidi El Bernoussi, à Casablanca. Il s’agit effectivement d’un séjour définitif puisqu’il a même acheté un appartement à la résidence Assafa.

Son enfant unique, un adolescent, s’est familiarisé avec quelques voisins du quartier. Il les rencontre, de temps en temps, pour passer ensemble quelques moments. Il les a même accompagnés, pour la première fois, à la plage d’Aïn Diab pour se baigner et bavarder. Au départ, il a refusé de les accompagner, mais ils ont insisté pour qu’il soit avec eux.

Dernièrement, cette famille jordanienne a voyagé pour passer le week-end hors de Casablanca. Mais, en retournant chez elle, elle fut surprise par la disparition de plusieurs objets, entre autres, l’appareil de télévision, des appareils électroniques, deux PC, des bijoux en or…Bref, leur appartement a été cambriolé. Le père de cette famille s’est dépêché sur le commissariat de police pour porter plainte. Les limiers de la police de Sidi Bernoussi ont effectué au départ un constat d’usage lors duquel ils ont remarqué qu’il n’y a pas d’effraction. Autrement-dit la porte de l’appartement a été ouverte sans laisser de traces.

Les limiers ont déduit que celui ou ceux qui ont commis l’acte ne sont pas des étrangers à la famille. Et les investigations qu’ils ont meneés aussitôt leur ont permis de savoir qu’effectivement le fils a perdu la clé quand il était à la plage d’Aïn Diab avec ses trois amis du quartier. Seraient-ils les cambrioleurs de l’appartement ? Pour en avoir la réponse, les limiers ont mis la main sur les trois adolescents pour les soumettre aux interrogatoires. Effectivement, ils ont passé aux aveux en affirmant avoir subtilisé à leur ami la clé après avoir appris qu’il allait voyager en compagnie de sa famille. Dès que la famille jordanienne a emprunté le chemin pour un voyage de quelques jours, les trois adolescents ont passé à l’acte.
Tous les trois ont été traduits devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca poursuivis pour constitution d’une association de malfaiteurs et vol qualifié.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *