Trois suicides par pendaison à Chichaoua, Khemisset et Tanger

Trois suicides par pendaison à Chichaoua, Khemisset et Tanger

Un père de famille, sexagénaire, s’est donné la mort, mercredi matin, chez lui au douar El Borj relevant de la commune rurale Zaouïa Nahlia, province de Chichaoua.

Tombé en déprime depuis la mort de sa femme, il a mis fin à ses jours par pendaison. Son cadavre a été évacué vers la morgue pour être autopsié. De même le cadavre d’un jeune homme de trente ans qui s’est suicidé à Tanger a été évacué, lundi dernier, vers la morgue de l’hôpital. Le jeune homme s’est pendu par une corde qu’il avait accrochée à un arbre près d’une résidence de la région de Rmilate. Sa famille a affirmé aux enquêteurs qu’il n’a pas supporté d’être abandonné par la jeune fille qu’il aimait follement.

Par ailleurs, une mère de famille, âgée de cinquante-trois ans, demeurant au quartier Ezzahra, à Khemisset, a mis fin à ses jours de la même manière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *