Tué dans un règlement de comptes entre 2 bandes de trafiquants de drogue

Tué dans un règlement de comptes entre  2 bandes de trafiquants de drogue

Jeudi 8 décembre. Une femme se rend chez les gendarmes de la brigade d’Azemmour pour les informer de la disparition, depuis lundi 5 décembre, de son époux.

Elle a déjà porté, à ce propos, une plainte deux jours plus tôt auprès de la police à El Jadida où elle réside avec son époux. L’enquête policière révèle que ce dernier n’est autre qu’un chef d’une bande de trafiquants de drogue dans la région. Sa disparition avait-elle un lien avec son activité illicite ? Est-il kidnappé par une bande rivale?

En effet, la veille, mercredi 7 décembre, les éléments de la gendarmerie royale ont mis la main sur l’un des trafiquants de drogue qui se trouvait à bord d’une Pick-up chargée de plusieurs colis de cannabis et de tabacs en feuilles qui devaient être remis à son collègue demeurant au douar Maâdka, commune de Haouzia.

Ce dernier a également été arrêté alors qu’il empruntait son chemin à bord d’une moto Docker C90. L’enquête policière a permis de savoir que les deux trafiquants de drogue sont membres d’une bande bien organisée dont le chef et son frère demeurent au même douar. Les enquêteurs y ont fait une descente et ont arrêté le frère du chef de la bande. Ce dernier a réussi à s’enfuir.

En effet, les éléments de la brigade de la gendarmerie royale d’El Jadida soutenus par la brigade canine ont entamé la recherche du trafiquant de drogue disparu. Surtout que l’hypothèse faisant état de kidnapping ou d’une vengeance de la part des membres d’une bande rivale s’imposait. Et ce fut la mauvaise surprise jeudi soir. Le trafiquant de drogue disparu a été découvert corps sans vie gisant dans une mare de sang dans un terrain vague situé dans les environs de la ville d’Azemmour. Aussitôt les investigations sont entamées. Pas moins de vingt-quatre heures plus tard, samedi dernier, la bande qui a mis fin à la vie de la victime fut retrouvée. Le mobile était le règlement de comptes entre deux bandes de trafiquants de drogue. Les investigations ont permis d’arrêter deux suspects. L’enquête se poursuit toujours pour tirer toute l’affaire au clair.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *