Un adolescent tue celui qui tente d’abuser de lui

Un adolescent tue celui qui tente d’abuser de lui

Nous sommes dans la ville de Salé. Chaque jour, les deux amis virtuels tchattent. Leur passion, la musique, consolide leur relation qui reste encore virtuelle. En fait, ils parlent souvent de musique.

Le jeune homme sollicite l’adolescent de le rejoindre chez lui au quartier Al Inbiât afin de lui remettre des cours de musique que les enseignants au conservatoire ne possèdent pas. Certes, l’adolescent décline au départ l’invitation, arguant que ses parents ne l’ont pas autorisé. Mais, après quelques jours, le jeune homme arrive à le convaincre qu’il possède des cours de musique qui vont l’aider à s’améliorer rapidement et sans recourir aux cours donnés au conservatoire. L’adolescent finit par accepter.

Samedi 12 septembre. L’adolescent décide de rejoindre le jeune homme. Adresse en main, il arrive chez son ami virtuel. Il frappe à la porte de l’appartement. Le jeune homme l’ouvre et accueille chaleureusement l’adolescent qui semble être plein de joie. Il le conduit vers le salon où ils engagent une conversation. L’adolescent sirote le jus d’orange que lui a servi son ami qui a disparu pour quelques moments dans une chambre.

Tout à coup, il réapparait et sans rien dire met un DVD pour visionner un film pornographique. L’adolescent n’en croit pas ses yeux. Mais il n’était pas au bout de ses surprises. Le jeune homme se dénude devant ses yeux. L’adolescent lui demande alors de lui permettre de partir. Mais, le jeune homme lui explique que c’est naturel qu’ils couchent ensemble. Mais devant le refus de l’adolescent le jeune homme tente de l’obliger par la force à lui céder. Mais, en vain. L’adolescent court vers la cuisine, le jeune homme le suit. Pris au piège, l’adolescent s’affole, saisit un couteau et essaie de se défendre.

Seulement, le jeune homme semble n’avoir pas l’intention de reculer. L’adolescent finit par lui donner un premier coup de couteau, puis un deuxième et un troisième jusqu’au vingtième coup. Le jeune homme tombe par terre gisant dans une mare de sang. L’adolescent, le couteau encore à la main, sort en courant dans la rue. Deux policiers le remarquent, l’interceptent, puis tentent de le calmer. Ils le conduisent aussitôt vers le commissariat de police. Soumis aux interrogatoires il avoue son meurtre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *