Un chauffeur se jette d’un immeuble à Tanger et un enseignant se pend à Settat

Un chauffeur se jette d’un immeuble à Tanger et un enseignant se pend à Settat

Un père de trois enfants, âgé de quarante-trois ans, s’est donné la mort, lundi soir, en se jetant du septième étage d’un immeuble situé au quartier Boukhalef, à Tanger.

Le désespéré, originaire de la région d’Erfoud, chauffeur de camion pour le compte d’une société installée dans la zone industrielle de Gzenaya, à Tanger, a rendu l’âme sur-le-champ pour que son cadavre soit évacué vers la morgue de l’hôpital Mohammed V. Une enquête a été diligentée par les éléments de la police judiciaire et de leurs collègues de la brigade scientifique et technique qui se sont dépêchés sur les lieux.

A Settat, le même jour, un enseignant au Centre de qualification professionnelle (CQP) Sidi Abdelkrim s’est suicidé par pendaison chez lui au quartier El Khaïr. Encore célibataire, il occupait seul l’appartement où il a été découvert pendu. Son cadavre a été évacué vers la morgue pour être autopsié.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *