Un homme tué pour trafic de drogue

«Le chat a été tué par le renard et le loup à Derb Moulay Cherif». C’était la phrase prononcée, cet après-midi du mardi 2 juin, par un inconnu à l’autre bout du fil quand le policier chargé de la salle de trafic à la sûreté de Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ, à Casablanca, a reçu un appel téléphonique. S’agissait-il de trois animaux ? Non. Ce sont les surnoms de trois jeunes hommes qui demeurent à Derb Moulay Cherif. Les éléments de la PJ de Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ soutenus par leurs collègues du 36 ème arrondissement d’Al Ântaria, se sont dépêchés sur les lieux pour savoir ce qui s’est passé. Ils ont remarqué un jeune homme, gisant dans une mare de sang, encore en vie. Il s’agit de Mustapha, âgé de trente ans, alias «le chat». À ce moment, l’ambulance de la protection civile est arrivée.
Mustapha a été évacué vers l’hôpital Mohammed V pour être mis entre les mains des médecins et des infirmières. Malheureusement, le destin avait ses mots avant les soins. Mustapha est mort suite à ses blessures. Qui l’a tué ? Et pourquoi ? Pour en avoir le cœur net et mettre sous les verrous toutes les personnes qui ont causé la mort du «chat», les limiers du Hay Mohammadi ont diligenté une enquête minutieuse. 
Les enquêteurs se sont adressés aux témoins pour savoir la vérité. Il était 17 h quand «le renard» et «le loup», qui étaient sous l’effet de la drogue, se sont rendus à la rue n° 1 de Derb Moulay Cherif. Ils se sont dirigés directement vers la maison de Mustapha, un trafiquant de drogue notoire. «Mustapha est-il à l’intérieur à la maison», a demandé «le renard» au père de Mustapha qui a ouvert la porte. Une fois le père a prononcé : «non», «le renard» lui a donné deux coups de poing. «Le loup» lui a rajouté deux autres coups jusqu’à ce qu’il tombe par terre. Tout d’un coup, Mustapha, «le chat», est arrivé. Il s’est retrouvé face-à-face avec eux, alors que son père était encore allongé par terre et demandait du secours. «Le chat» n’est pas resté les bras croisés. Il a donné un coup de poing au «renard». Mais, «le loup » est intervenu pour le mettre à terre. Et en un clin d’œil, « le renard » a sorti un couteau et lui a criblé son corps de coups avant de s’enfuir tous les deux.
Mercredi 3 juin, «le renard» a été arrêté. Quant au «loup», il est encore en fuite. Pourquoi l’ont-ils tué ? «le renard» a répondu qu’il s’agissait d’un règlement de compte à propos du marché du trafic de drogue.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *