Un pédophile de 22 ans abuse d’un enfant de 11 ans

Un pédophile de 22 ans abuse  d’un enfant de 11 ans

Il se réfugie dans un coin d’une chambre tout en gardant le silence. C’est la première fois qu’il n’embrasse pas sa mère. Il ne veut ni changer ses vêtements, ni manger, ni ouvrir son cartable pour réviser ses cours. Sa mère s’adresse à lui pour lui demander pourquoi il est dans un pareil état. Mais il garde toujours le silence tout en cachant son visage entre ses deux mains. Comme s’il ne désirait que se plonger dans l’obscurité.

Sa maman lui fait des câlins et avec tendresse elle caresse les cheveux de l’enfant pour qu’il dise ce qui lui est arrivé. En vain.

Il faut attendre quelques heures pour que le petit se fonde en larmes et commence à raconter son histoire.

L’écolier qui poursuit ses études au primaire à l’école Zerktouni a confié à sa mère qu’il a quitté son établissement scolaire pour emprunter, en compagnie de ses camarades, le chemin à destination de chez lui. Tour à tour ses camarades regagnent leurs domiciles et il continue seul son chemin. Et tout d’un coup, un jeune homme qui se tenait à l’entrée d’un garage de voitures l’appelle. Que pouvait-il bien lui vouloir? L’enfant n’en avait pas la moindre idée, mais il le rejoint. Le jeune homme qui se charge du lavage des voitures lui demande de lui faire une course. L’écolier ne manifeste pas le moindre refus et l’accompagne à l’intérieur du garage. Et là le jeune homme, sans vergogne et sans pitié, l’oblige à ôter son pantalon et son maillot et abuse du malheureux enfant. Il ne le relâche qu’une fois qu’il a assouvi ses besoins bestiaux.
Le lendemain, mardi 13 janvier, la mère accompagne son fils au commissariat de police pour porter plainte. Notant les déclarations de l’enfant, en présence de sa mère, les policiers se sont dépêchés sur le lieu où se trouve le garage. Mais, le mis en cause semble avoir disparu. Une disparition qui n’a pas duré longtemps puisqu’il a été arrêté le même jour.
Soumis aux interrogatoires, le mis en cause, âgé de vingt-deux ans, a avoué son crime d’attentat à la pudeur sur un garçon mineur tout en précisant qu’il avait déjà abusé sexuellement d’autres garçons.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *