Un père de famille incestueux

Les langues des habitants du douar Lahmidate, commune rurale Khmiss M’touh, Had Ouled Frej, province d’El Jadida se sont enfin déliées. Après avoir gardé le silence durant plus de deux ans, ils ont fini par dénoncer l’inceste. Pourquoi ont-il gardé le silence durant ces deux années ? Parce que Mohamed, quadragénaire, père de famille est un homme cruel, violent, dur, sans pitié, qui tape sur tout ce qui bouge. Tout le monde le craignait, l’évitait, n’échangeait même pas un seul mot avec lui, au point qu’il était devenu le plus solitaire du douar. 
Il n’a jamais été à l’école. Il a toujours été agriculteur. Il a passé une adolescence sans le moindre problème. Atteignant ses vingt ans, il s’est complètement métamorphosé. Il a plongé dans l’alcool  et ne pouvait se passer de sa dose de hachich  quotidienne. Entre temps, il a pensé se marier, mais Il n’était amoureux d’aucune fille du douar. C’était sa mère qui lui en avait choisi une. Ils ont convolé en justes noces et ont rejoint leur propre foyer. Et pourtant, il n’a pas cessé de se droguer et de se soûler. Sa femme ne lui reprochait rien. Son agressivité ne l’encourageait jamais à lui dire le moindre mot à propos de ses vices. Quant à sa mère, elle s’est habituée à ses comportements. Au bout de sa première année de mariage, sa femme a mis au monde une petite fille. Puis, deux autres enfants. Il aimait rentrer chez lui pour jouer et rigoler avec ses trois enfants, surtout son aînée. D’ailleurs, elle était sa  préférée. Et la plus désirée ! Comment ?
Lorsque sa fille a atteint l’âge de quatorze ans, il a commencé à la désirer et à aimer la toucher dans sa partie intime, l’embrasser et la serrer entre ses bras. Au début, ni sa femme ni sa mère ne s’en étaient rendue compte de ce qui se passait.  En plus, la fille n’avait rien divulgué. Menacée par le père, elle a gardé le secret. Elle a fini par tomber enceinte. Sa mère et sa grand-mère ont été informées. Elles ont aidé la fille à avorter. Et pourtant, le père n’a pas cessé d’abuser d’elle. Au contraire, il couchait avec elle plus qu’avec sa femme. Du jour au lendemain, cette histoire d’inceste est devenue le sujet de toutes les conversations au douar. Deux ans plus tard, les gendarmes ont été avisés et ont arrêté, le 1er fevrier, le père. Pourquoi couchait-il avec sa fille ? A cette question, il a répondu qu’elle n’est pas sa propre fille. Pourquoi ? Quand il a épousé sa femme, cette dernière était déjà enceinte suite à une relation extraconjugale, a-t-il répondu. Une réponse qui a été réfutée par la mère.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *