Un quatuor de malfrats sous les verrous

Un quatuor de malfrats sous les verrous

Nous sommes à l’entrée de la ville de Taroudant sur la route qui mène à d’Ouled Taïma. C’est là que les limiers du 1er arrondissement de police de Taroudant ont installé en ce jour de mars, un barrage qui leur a permis d’épingler les contrebandiers de la région. Tout d’un coup, une voiture de marque Kangoo est apparu de loin venant en leur direction, au fur et à mesure que la voiture s’approche, le chauffeur baissait la vitesse pour enfin s’arrêter. Un policier qui s’est planté devant le chauffeur, a remarqué qu’à bord de la voiture il y a trois autres hommes. Il s’est adressé au chauffeur qui lui a décliné les papiers. Il l’a sollicité poliment de lui ouvrir le coffre. Le chauffeur lui a demandé pour quelle raison? Une question qui a mis la puce à l’oreille du policier qui l’a obligé de descendre. Les collègues de l’agent l’ont rejoint pour palier à toute mauvaise surprise. Ils ont demandé aux trois autres hommes de descendre. La fouille de la voiture a commencé. Il n’a pas fallu beaucoup de temps, et c’était la surprise. Les policiers ont mis la main sur cinq couteaux, un coutelas, une épée, quatre cagoules noires, quatre gants, différentes clés, une barre en fer, un marteau, des cordes, plusieurs produits alimentaires, deux cents cartouches de cigarettes, trois bonbonnes de gaz, des produits de droguerie, une importante somme d’argent et des bijoux en or…etc. Sans leur adresser la parole, les détectives ont menotté les quatre occupants de la voiture et les ont conduits au commissariat. C’est là qu’ils leur ont demandé de justifier la présence de tout cet arsenal, des cagoules et des gants. Aussitôt, les malfrats ont craché le morceau : tous les quatre forment une bande qui agresse, cambriole, attaque, effectue des hold-up…Après vérification il s’est avéré qu’ils sont tous des repris de justice qui ont déjà purgé des peines d’emprisonnement. Si le plus jeune est âgé de trente-neuf ans, le plus âgé, lui, est âgé de cinquante-neuf ans. Les deux autres membres de la bande sont respectivement âgés de quarante et un et quarante-deux ans. Soumis aux interrogatoires, ils ont avoué avoir commis plus d’une vingtaine d’actes criminels contre des personnes et des commerces à Taroudant, Goulmim, Bouizakarne, Ouled Taïma, Agadir et dans plusieurs autres douars de la région. Outre la Kangoo, les policiers ont saisi chez eux une Pick-up. A la fin de l’enquête, les quatre membres de la bande ont été traduits, la semaine dernière, en état d’arrestation, devant la Chambre criminelle près la Cour d’appel d’Agadir poursuivis pour constitution d’une association de malfaiteurs et vols qualifiés avec récidive.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *