Un rêve de mariage qui s’effondre, un cauchemar qui commence

Un rêve de mariage qui s’effondre, un cauchemar qui commence

C’est à Essaouira que demeure cette jeune fille qui cherchait, par n’importe quel moyen, un mari. Elle ne supportait plus le célibat. Elle confiait à l’une de ses amies qu’elle ne savait pas ce qui lui arrivait, ni ce qu’elle devait faire. Chaque fois qu’un jeune homme venait chez ses parents pour la demander en mariage, il ne donnait plus signe de vie dès qu’il quittait leur domicile. Et son rêve s’évaporait en un clin d’œil.

Son amie lui a expliqué qu’il s’agit, sans aucun doute, d’un sort que lui a jeté un envieux ! Et la solution ? Cette amie, qui croyait au charlatanisme, lui a répondu que la solution est entre les mains d’un fkih demeurant au Borj El Baroud. La jeune fille n’a pas hésité à lui rendre visite. Lors de cette première rencontre, le fkih s’est contenté de lui préparer une amulette. Mais, au fil des visites, les rituels ont commencé à prendre une autre allure. Enfin, il lui a expliqué que pour qu’elle ne soit plus ensorcelée et arriver à se marier, elle devait exécuter les ordres du djinn, à savoir coucher avec lui. Là encore la jeune fille a cédé croyant que c’était pour la bonne cause.

Alors qu’ils étaient sur le même lit tous nus, les éléments de la police judiciaire d’Essaouira ont fait irruption dans la chambre pour les surprendre en flagrant délit. La jeune fille s’est retrouvée poursuivie en état d’arrestation pour débauche en compagnie du fkih, et lui pour charlatanisme, débauche et adultère puisqu’il est marié. De plus, le fkih a déjà fait l’objet de plaintes déposées par ses voisins.

La jeune fille célibataire a ensuite comparu devant le juge de la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance d’Essaouira qui l’a interrogée sur les accusations qui lui ont été attribuées par le procureur du Roi. Elle a clamé son innocence affirmant qu’elle a exécuté uniquement les ordres de djinn comme lui a expliqué le fkih. Ce dernier a reconnu qu’il couchait avec ses clientes, mais de leur plein gré.

Non seulement le rêve de la jeune fille s’est effondré à cause de sa crédulité mais un cauchemar venait de commencer puisqu’elle a été condamnée à six mois de prison ferme. Quant au fkih, il a écopé d’une peine de neuf mois de prison ferme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *