Un SDF kidnappe et viole un enfant de cinq ans à Nador

Un SDF kidnappe et viole un enfant de cinq ans à Nador

«Où est Redouane?», a crié sa mère quand elle a remarqué sa disparition. Elle était à la cuisine quand Redouane se trouvait au vestibule. Cet enfant, âgé de cinq ans, courait à gauche et à droite tout en jouant au ballon. De temps en temps, il rentrait, à la cuisine, mais elle lui demandait d’aller jouer dehors. En dehors de la maison ou uniquement en dehors de la cuisine? L’enfant a cru qu’elle lui a demandé d’aller jouer hors de la maison. Il a pris son ballon et a rejoint ses petits camarades à la rue. Tout d’un coup, la mère qui n’entendait plus le son de son petit enfant est sortie de la cuisine pour se rassurer s’il est encore à la maison. Il n’y était pas. Où est-il parti ? Peut-être il était dans l’une des chambres. La mère y est entrée. Malheureusement, il n’y était pas. Affolée, la mère est sortie pour lui demander de ne plus jouer avec les enfants du quartier et de rentrer chez lui. Mais, il n’était pas en compagnie de ses petits camarades. Où est-il allé ? Les enfants du quartier, qui jouaient au football lui, ont affirmé qu’il était en leur compagnie il y a quelques minutes. Mais, ils ne se sont pas rendus compte de sa disparition. Où devait-il aller ? Elle n’en savait rien. Elle a demandé aux enfants de l’aider à le retrouver. Ils se sont dispersés à travers les ruelles du quartier. Les larmes aux yeux, la mère courait à gauche et à droite tout en appelant son enfant à haute voix. Tout d’un coup, l’un des enfants du quartier courait vers la mère. Il lui demandait de le suivre : «Suis-moi, j’ai retrouvé Redouane». Elle a couru derrière l’enfant, jusqu’à ce qu’ils sont arrivés devant la porte d’une maison abandonnée. «Je l’ai vu à l’intérieur avec Mohamed», lui a affirmé l’enfant. La mère y est entrée. Et elle a remarqué son enfant qui ne pouvait plus tenir debout. Qu’est-ce qui lui est arrivé? C’est la question qu’elle a posée à son enfant qui pleurnichait. Elle l’a mis dans ses bras avant de sortir et d’aller directement au commissariat de police. Le chef de la brigade lui a demandé d’aller d’abord à l’hôpital El Hassani pour examiner l’enfant par le médecin-chef. Ce dernier a attesté que l’enfant avait été abusé sexuellement. En retournant au commissariat avec un certificat médical prouvant l’abus sexuel, les enquêteurs se sont dépêchés à la recherche du mis en cause. Il s’agit d’un SDF, âgé de trente-trois ans. Ce jeune homme qui inhale de la colle à dissolution a croisé l’enfant, l’a attrapé par la main et l’a conduit vers la maison abandonnée. Là, il lui a ôté le pantalon et a abusé de lui. Quand il avait fini, il l’a abandonné sur les lieux et il a pris la fuite. Mais sa fuite n’a duré que quelques heures pour qu’il tombe dans les filets des limiers de la ville de Nador. Mohamed, repris de justice, a avoué son crime. Il a affirmé l’avoir détourné en lui proposant de lui acheter des bonbons. Et il l’a conduit à la maison abandonnée où il a abusé de lui durant plus d’une heure. Mohamed a été traduit, lundi dernier, devant le parquet général près la Cour d’appel de Nador poursuivi pour kidnapping, séquestration et viol d’un mineur de moins de dix-huit ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *