Un soupçon qui mène au meurtre

Un soupçon qui mène au meurtre

Au douar Moulay Abdelkrim, à Kariat Ba Ahmed, province de Taounate, un père de famille, quinquagénaire, a égorgé son épouse avant de prendre la fuite.

Mais, les éléments de la gendarmerie n’ont pas mis beaucoup de temps pour l’arrêter et le conduire vers la poste afin de le soumettre aux interrogatoires. Le mis en cause qui semble avoir regretté son acte criminel en mettant fin à la vie de sa femme, a avoué n’avoir jamais pensé tuer son épouse. Mais, il a commis l’irréparable à un moment où il a perdu tout contrôle de ses nerfs. Le mis en cause a ajouté aux enquêteurs qu’il a commencé, il y a peu de temps, à croire que sa femme le trompait. A chaque fois qu’il lui demandait des explications, ils se disputent au point que le mercredi 5 avril, il a saisi un couteau et l’égorgea comme un mouton. Le mis en cause a été traduit, vendredi dernier, devant le parquet général près la Cour d’appel de Fès.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *