Un surveillant général condamné pour trafic de drogue

Un surveillant général condamné pour trafic de drogue

Trois ans de prison ferme, tel a été le verdict rendu par la Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Tétouan contre le surveillant général au collège Ibn El Haïtam à Martil.
L’affaire a commencé au début de janvier, quand les agents de la PJ de Martil ont été informés que le surveillant général en question était un trafiquant de haschich. Une surveillance minutieuse a été effectuée durant plusieurs jours avant que les détectives n’arrivent à remarquer deux collégiens, encore mineurs, qui fréquentaient souvent le domicile du surveillant général situé à l’intérieur du collège. A leur sortie, les enquêteurs ont fouillé les cartables des deux collégiens. Et c’était la surprise des policiers quand ils ont découvert une quantité de haschich dans les cartables. Soumis aux interrogatoires les deux mineurs ont affirmé qu’ils travaillent pour le compte du surveillant général et qu’ils sont chargés de convoyer la quantité de haschich à un autre trafiquant de drogue considéré actuellement en état de fuite. Les enquêteurs ont arrêté le surveillant général qui a nié être un trafiquant de drogue surtout qu’aucun gramme de cette substance n’a été saisi chez lui.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *