Un triple suicide en quarante-huit heures

Un triple suicide en quarante-huit heures

Samedi dernier, un jeune homme de vingt-cinq ans s’est donné la mort par pendaison chez lui à Hay Hassani, à Oujda.
Quarante-huit heures plus tôt, à Beni Mellal, un autre de vingt-sept ans a également mis fin à sa vie en se jetant du troisième étage d’un immeuble où demeurent ses parents. Le désespéré a été évacué dans un état critique vers le service des Urgences de l’hôpital régional de Beni Mellal où il a rendu l’âme. Il avait tenté à maintes reprises de se suicider en utilisant d’autres méthodes, mais sans réussir.
Le même jour, jeudi, mais à Marrakech, un employé dans un chantier de construction s’est suicidé par pendaison dans une résidence située au quartier Mabrouka. Dès qu’il a commencé son travail le matin, il a disparu. Ses amis l’ont cherché pour le retrouver pendu, corps sans vie.
Des enquêtes policières ont été entamées afin de déterminer les causes et les circonstances de ces actes suicidaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *