Une jeune fille victime d un chantage virtuel

Une jeune fille victime d un chantage virtuel

Dans sa chambre, elle se tient devant son PC, se connecte à Internet et clique sur une fenêtre. En fait, elle s’intéresse aux sites facilitant les rencontres virtuelles entre internautes. Elle reçoit, quotidiennement, des invitations. Elle en accepte quelques- unes et en rejette d’autres. S’agit-il pour elle d’un simple jeu ? Ou cherche-t-elle une âme sœur ? Ce qui est certain, c’est qu’elle a bien mentionné sur son profil l’expression : «Intéressée par une relation sérieuse».
Elle accepte une invitation virtuelle qui lui a été envoyée par un certain M.N. Selon son profil, il s’agit d’un jeune homme, trente-neuf ans, originaire des Émirats Arabes Unis, qui cherche à avoir une relation sérieuse. Et les discussions en ligne sont entamées entre eux. Il lui affirme qu’il est émirati et rêve de fonder un foyer avec une Marocaine. Il lui précise qu’il est prêt à tout pour l’épouser.  De son côté, elle lui explique qu’elle rêve de se marier avec un homme qui la respecte, qui l’aime, qui lui assurera la vie d’une princesse… Lui, il lui promet monts et merveilles. Il lui exprime de nobles sentiments.
Enfin, elle lui exprime son amour. Un amour virtuel! La webcam leur facilite la tâche de converser en audiovisuel. Il lui promet qu’il se présentera pour la demander en mariage dans sa ville de Salé. Notre jeune fille est aux anges. Sa relation avec le prince charmant n’est plus que virtuelle, elle commence à devenir réelle. Ils chattent tout le temps, depuis une semaine. Ils se sont familiarisés. Il n’hésite pas de lui demander de lui montrer un bout de son corps. Elle refuse au départ, mais devant son insistance, lui qui sera bientôt son mari, elle cède. Elle s’exhibe nue devant la webcam, lui montrant son corps. Elle semble avoir oublié qu’il pouvait la prend en photo et en vidéo. Et le lendemain, il lui montre son vrai visage de maître-chanteur. Il lui demande la somme de dix mille dirhams. Quand elle lui répond qu’elle n’en dispose pas, il lui renvoie des photos et vidéos d’elle toute nue et dans différentes positions. Il la menace de les publier sur Youtube, si elle n’accède pas à sa requête. Craignant un scandale, elle lui remet ses bijoux en or et même son PC. Mais sa cupidité semble n’avoir pas de limite. C’est pourquoi la jeune fille décide de se rendre à la police de Salé pour y déposer plainte. M.N. a été arrêté dans un café de la ville de Salé. Originaire de la capitale économique, il a avoué aux enquêteurs avoir fait chanter une douzaine de jeunes filles rêvant de se marier. Il se faisait passer pour un Emirati pour les faire tomber dans ses filets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *