Youssoufia : Il la violente et met le feu à sa maison

Youssoufia : Il la violente et met le feu à sa maison

Nous sommes au douar Zaouiat Sidi Rahmoune relevant du Caïdat Jdour, province de Youssoufia. Les éléments de la gendarmerie royale y arrivent, l’après-midi de ce mardi 17 juillet, garent leur Jeep non loin d’une maison du douar.

Les habitants ne sont pas surpris. Ils sont tous au courant que la femme qui y demeurait a été découverte, le jeudi 21 juin, calcinée. Mais ils en ignorent encore les circonstances. Une foule s’attroupe rapidement autour des gendarmes qui dressent un ruban sécuritaire autour du domicile de la défunte. Les gendarmes demandent aux habitants de rester calmes tout en leur expliquant qu’ils ont arrêté l’auteur du crime. Bref, ils doivent ce mardi reconstruire le crime. Mais, comment les enquêteurs sont-ils arrivés à arrêter le mis en cause, un repris de justice, âgé de quarante ans.

En effet, dès la découverte du cadavre de cette femme, âgée de quarante-huit ans, divorcée, les enquêteurs ont favorisé la piste d’incendie criminel. Mais après plus d’une semaine les investigations n’ont donné aucun résultat. Alors affaire close ? Non pas encore. Il restait une ultime piste pour les enquêteurs. Celle du frère de la défunte qui purge actuellement une peine d’emprisonnement de dix ans pour son implication dans une affaire de falsification de documents officiels. Il leur a révélé l’identité d’un individu qui semble avoir des problèmes avec la sœur du détenu. Justement ce dernier n’a plus donné, depuis quelques jours, signe de vie au douar. Entre-temps, une lettre anonyme a été reçue par les gendarmes mettant en cause, également, la personne qui avait des problèmes avec la défunte.

Arrêté, le mis en cause a rejeté toutes les accusations. Toutefois, les enquêteurs lui ont dit qu’ils ont découvert ses empreintes digitales. Perturbé, il a fini par cracher le morceau. Il a affirmé avoir profité de l’obscurité pour s’infiltrer au domicile de la femme pour la violenter. Avant de partir, il lui a dérobé son smartphone, quelques bijoux et une somme d’argent et a mis le feu à la maison. Puis il a pris l’autocar à destination de Casablanca où il a vendu le smartphone.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *