19% des jeunes ont révélé avoir consommé des cigarettes, 8% de l alcool et 5% de la drogue.

19% des jeunes ont révélé avoir consommé des cigarettes, 8% de l alcool et 5% de la drogue.

Pourquoi une enquête sur les jeunes âgés de 18 à 45 ans?
Ahmed Lahlimi Alami, haut commissaire au Plan, a expliqué lors de la présentation des résultats de l’enquête nationale sur les jeunes pourquoi celle-ci a porté sur les jeunes âgés de 18 à 45 ans.
Selon lui, la première raison tient à ce que l’augmentation de l’espérance de vie donne un espace plus large à la notion de la jeunesse. Ceci en raison de la transition démographique que connaît notre pays, avec un allongement de l’espérance de vie de 47 ans en 1962 à 74,8 ans en 2010. Une autre motivation relève du fait que la population âgée de 18 à 44 ans révolus revêt une grande et croissante importance dans la population totale. Elle est passée en proportion de l’ensemble de la population de 35,7% en 1982 à 43,6% en 2010 et en volume de près 7,3 millions à 13,9 millions évoluant au rythme annuel moyen de 2,3%. M. Lahlimi a souligné que tout apport à une meilleure connaissance de cette catégorie de la population est une contribution à un éclairage utile pour les politiques économiques et sociales.

15% des hommes déclarent avoir consommé de l’alcool et 11% des drogues

Selon l’enquête, le patriotisme, la famille et la religion constituent le système de référence des jeunes. Ainsi cette étude mentionne que la quasi-totalité (98,5%)  affirme être fière de sa marocanité. La famille pour 54,6% et la religion pour 24,1% sont considérées comme les choses les plus importantes dans la vie. Viennent par la suite le travail (10,4%), le progrès du pays (8,7%) et enfin les études (2,3% globalement, 7% pour les 18-24 ans contre 0,2% des 35-44 ans). La famille est particulièrement évoquée par les femmes au foyer (65,7%). Sur un autre registre touchant à leurs pratiques sociales, on relève que 19% des jeunes ont révélé avoir consommé des cigarettes, 8% de l’alcool et 5% de la drogue. Ces phénomènes concernent nettement plus les hommes que les  femmes. Ainsi, 39% des hommes déclarent avoir consommé des cigarettes, 15% de l’alcool et 11% des drogues. Pour les femmes, ces pourcentages sont respectivement de 0,8, de 0,4 et de 0,3%.

Les jeunes Marocains s’identifient majoritairement à la classe moyenne

Ahmed Lahlimi Alami a souligné que plus d’un jeune sur deux (52%) pensent  appartenir à la classe moyenne contre 46% qui s’identifient plutôt à la classe modeste. Par niveau scolaire, 37% des sans niveau scolaire s’identifient à la classe moyenne contre 57% de ceux ayant un niveau moyen et 73% de ceux ayant un niveau supérieur. Par tranche d’âge, 57% des 18-24 contre 49% des 35-44 ans se considèrent de la classe moyenne.  L’étude révèle que 45% des jeunes interrogés sur l’évolution de leur niveau de vie au cours des dix dernières années perçoivent une amélioration, 32% une stabilité et 21% estiment que les conditions de vie se sont plutôt détériorées. L’amélioration est  perçue par 49% des  18-24 ans contre 43% des 35-44 ans. Cette appréciation  positive de l’évolution du niveau de vie s’accompagne d’un large consensus parmi les jeunes  sur l’augmentation  des inégalités sociales (67% d’entre eux) et la détérioration de la solidarité familiale (45% globalement, 49% parmi les 35-44 ans  contre 42% parmi les 18-24 ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *