22 millions DH en faveur de l apiculture et du figuier : Coup d’accélérateur royal au PMV à Safi

22 millions DH en faveur  de l apiculture et du figuier : Coup  d’accélérateur royal au PMV  à Safi

La région de Safi a connu ce week-end une activité royale très intense. Le milieu rural et le secteur agricole qui sont au cœur de la politique volontariste de développement humain du pays ont été à l’honneur. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a ainsi procédé au lancement de projets structurants dans cette région. Le Souverain a notamment donné le coup d’envoi de deux projets dans le cadre du programme 2013 de développement des produits de terroir dans la province.
Avec leurs fortes valeurs ajoutées sur le plan économique et un impact social conséquent, ces projets devraient permettre l’amélioration des revenus des agriculteurs et le développement du rendement des terres agricoles exploitées.
Il faut préciser que les deux projets s’inscrivent dans le cadre du programme 2013 de développement des produits de terroir dans la province concernant les filières apicole et figuier. Les deux projets du pilier II du Plan Maroc Vert (PMV), lancés samedi dans la province de Safi par SM le Roi Mohammed VI, sont des «projets d’avenir», a souligné le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch. Il s’agit d’initiatives «très importantes» portant sur le développement de plusieurs filières de l’agriculture solidaire qui se trouve au cœur du pilier II du PMV, a-t-il ajouté. Dans les détails, le premier projet est relatif au développement de l’apiculture au niveau de dix communes rurales de la province. Il devra bénéficier à plus de 260 agriculteurs et prévoit l’acquisition et la distribution de 1.500 ruches, la construction et l’équipement d’une unité de production du miel, outre l’encadrement technique des personnes bénéficiaires. D’un coût global de 6,05 millions de dirhams, ce projet vise le développement de la production du miel (de 7 à 40 tonnes), l’augmentation du revenu des agriculteurs (de 1.900 à 6.200 dirhams), et la création d’emplois permanents.
Le second projet a trait, quant à lui, au développement de la filière du figuier au niveau des communes rurales de Saadla, Nagga et Laamamra, pour un investissement de 16 millions de dirhams. Le ministre de l’agriculture a indiqué que «cet arbre fruitier est planté sur 1.000 ha dans la région de Safi», soulignant que «l’objectif est de porter ce chiffre à plus de 2.000 ha, vu qu’il s’agit d’un produit apprécié par le consommateur marocain».
Portant sur 2.100 hectares, ce projet devra bénéficier à 2.000 agriculteurs et consistera en la plantation de 200 hectares en figuiers. Il permettra à terme le développement du rendement des terres exploitées (de 1,1 à 2,5 tonnes/ha), la hausse de la productivité qui passera de 1.210 à 5.250 tonnes, et l’amélioration du revenu des agriculteurs (de 1.670 à 7.190 DH/ha).
A noter que ces deux projets viennent conforter les différentes initiatives entreprises au niveau de la province dans le cadre du pilier II du Plan Maroc Vert, notamment le programme de développement des filières de l’olivier (2010-2014) et du câprier (2011-2016).
Pour rappel, ce programme bénéficie à plus de 7.800 agriculteurs et prévoit la plantation de 4.000 ha en oliviers et de 5.000 ha en câpriers. L’objectif est d’intensifier la production d’olives sur 7.000 ha et de câpres sur 4.700 ha en plus de la construction et l’équipement de quatre unités de trituration des olives et de trois centres de collecte de la production de câpres. Les actions prévues au titre de ce programme connaissent, par ailleurs, un taux de réalisation très avancé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *