40.000 spectateurs au concert d’Elton John : cuisant échec pour l’obscurantisme

40.000 spectateurs au concert d’Elton John : cuisant échec pour l’obscurantisme

Le Maroc a vibré, mercredi 26 mai, depuis Rabat, aux rythmes de la musique pop d’Elton John. Le chanteur britannique a émerveillé le grand public du festival Mawazine avec un concert mémorable. «Je suis très content de venir chanter au Maroc». C’est en ces termes que la star internationale a entamé son spectacle, le plus long depuis le début de la neuvième édition du festival Mawazine, avant de donner un long prélude musical. Par la suite et pendant trois heures environ, Elton John a interprété ses classiques mais aussi ses récents morceaux pour livrer un répertoire qui marquera à tout jamais les esprits du public qui a fait le déplacement à la scène OLM Souissi à Rabat ainsi que les téléspectateurs qui ont sacrifié des heures de sommeil de la nuit du mercredi pour suivre la transmission indirecte du concert sur 2M. Selon la direction du festival, plus de 40.000 personnes ont assisté à ce concert. Selon les organisateurs, le concert n’a été marqué par aucun incident défrayant la chronique. A noter que les organisateurs ont mis en place un système performant de sécurité pour garantir le bon déroulement du festival Mawazine dans sa neuvième édition. Elton John avait souhaité que son concert soit «mémorable». «Je suis fier et honoré de jouer au Maroc. Cela fait longtemps que j’attendais l’opportunité de jouer devant le public», avait affirmé Elton John dès son arrivée à Rabat. Au fur et à mesure que la star internationale enchaînait ses tubes au piano pour la première fois au Royaume, le public rendait le spectacle plus chaleureux. Cependant, le moment le plus attendu et le plus grandiose du spectacle fut celui où le Sir britannique, comptant 44 albums à son actif, chanta son classique inoubliable «Sacrifice» ayant marqué plusieurs générations au fil des décennies. Ceci dit, les spectateurs venus très nombreux pour assister au concert ont déclaré être très satisfaits de cette manifestation. Si le concert d’Elton John a été mémorable grâce à sa prestation exceptionnelle sur la scène de l’OLM Souissi, il l’a été également grâce aux réactions déchaînées des islamistes. La participation du chanteur britannique aux festivités de Mawazine a suscité la colère du PJD. En effet, le parti dirigé par Abdelilah Benkirane a multiplié, récemment, les sorties médiatiques revendiquant le retrait du concert d’Elton John de la programmation du festival au motif qu’il était homosexuel. Pour sa part, le Conseil des ouléma de la préfecture de Aïn Chock à Casablanca a emprunté le pas aux islamistes, en demandant, la veille du concert d’Elton John, de s’abstenir d’accueillir «les homosexuels délinquants et égarés» sur le territoire marocain. Toutefois, les organisateurs du festival Mawazine ont maintenu le concert d’Elton ignorant ces protestations.


Ahmed Raïssouni qualifie les concerts d’actes sataniques

«Bienvenue à Elton John au Maroc parce que tu es arrivé chez ta famille et tes adorateurs. Tu as foulé le sol d’une terre facile d’accès à toi et à tes semblables», a dit, sur un ton ironique, Ahmed Raïssouni, membre du Mouvement unicité et réforme (MUR), récemment dans une déclaration à «Akhbar Al Yaoum Al Maghribiya». Proche du PJD, Raïssouni est connu pour sa contestation des manifestations musicales tous azimuts. Selon lui, il s’agit en premier lieu «d’actes sataniques qui ne font qu’encourager à la dépravation». Dans le même esprit, Raïssouni avait publié en 2004 un article dans lequel il a énuméré tous les festivals dont il demande l’interdiction pour être des occasions qui se prêtent à la débauche. «Les festivals de musique et de danse et ce qui s’y passe sont devenus un déluge qui ne laisse rien derrière : le festival des musiques sacrées de Fès…», avait-il précisé.

Redouane Benchekroun s’en prend au festival Mawazine

Le Conseil des ouléma de la préfecture de Aïn Chock à Casablanca, présidé par Redouane Benchekroun, avait appelé, mardi 25 mai, à s’abstenir d’accueillir «les homosexuels délinquants et égarés» sur le territoire marocain faisant allusion à Elton John. «A l’heure où le Maroc connaît un développement sans précédent sur tous les plans sous la conduite du Commandant des croyants, l’on constate qu’une plante vicieuse émerge et incite à la débauche. Ceci a été clair lors des festivals organisés ces derniers temps, et dont les organisateurs ne se souciant guère d’inviter des personnes qui ne respectent pas les valeurs de notre pays. C’est ainsi qu’il a été procédé à l’accueil d’un chanteur connu pour défendre l’homosexualité. Pire encore, ce chanteur s’était moqué et avait même insulté le Prophète Jésus dans l’une de ses déclarations», a précisé le Conseil dans un communiqué.

Ramid craint l’encouragement de l’homosexualité au Maroc

La participation d’Elton John au festival Mawazine a suscité la colère des islamistes du PJD. Le groupe parlementaire du Parti de la justice et du développement (PJD) avait déposé, vendredi 7 mai, une demande auprès de la Chambre des représentants appelant à l’interdiction de la participation de ce chanteur britannique homosexuel au festival et dénonçant «l’accueil qui lui est réservé». «Nous refusons catégoriquement la participation de ce chanteur car cela risque d’encourager l’homosexualité au Maroc», avait déclaré à l’AFP, Mustapha Ramid, chef du groupe parlementaire du PJD. «Le problème n’est pas au niveau du chanteur lui-même, mais par rapport à l’image qu’il a auprès de la société», avait affirmé, pour sa part, Lahcen Daoudi, secrétaire général-adjoint du parti islamiste. M. Daoudi avait fait observer que «la société marocaine a une perception négative de ce chanteur et nous devons la prendre en considération».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *