78,7 milliards de dirhams de recettes douanières en 2011

78,7 milliards  de dirhams  de recettes douanières  en 2011

Les recettes douanières ont enregistré une bonne performance durant l’année 2011. C’est ce que dévoile l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) dans son rapport annuel d’activité. Les recettes ont réalisé un record comparativement aux exercices précédents. Ainsi, les recettes douanières se sont établies à fin 2011 à 78,7 milliards de dirhams marquant ainsi une augmentation de 7% par rapport à celle réalisée au cours de l’année 2010. Selon l’ADII, «cette hausse résulte de la bonne performance enregistrée au niveau de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et des Taxes intérieures de consommation (TIC)». En effet, les recettes de la TVA ont augmenté de 14,8% en 2011 suite à la hausse des cours mondiaux des produits pétroliers et l’augmentation de la base imposable de la TVA. De même, les TIC ont connu une progression, pour la même période, de 3,4%, «attribuée à la hausse enregistrée des recettes sur les produits énergétiques et les boissons alcoolisées ou non», relève-t-on du rapport de l’ADII.
En revanche, les droits d’importation ont connu une baisse de 16,2% par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, la part des recettes douanières dans les recettes fiscales représente 42,7% contre 42,3% en 2010. Rapportée aux recettes ordinaires hors privatisation de l’État, cette part s’est située à 37% en 2011. En outre, le taux de la pression fiscale sur les importations a baissé, affichant une réduction de 59,7% en huit ans. S’agissant des déclarations enregistrées durant l’année 2011, les services douaniers ont recensé un total de 802.925, affichant une variation de 3,4%. Le nombre de ces déclarations à l’importation a atteint les 623.624, marquant une hausse de 3,3% par rapport à l’exercice précédent. Leur part dans l’ensemble des déclarations est de 77,7% contre 77,8% en 2010. Dans ce contexte, l’ADII souligne que les déclarations à l’export ont également affiché une hausse estimée à 3,9% à fin 2011. En revanche, le nombre de déclarations déposées par les MRE en 2011 a connu un repli de 10,4% pour un total de 338.538 contre 377.891 déclarations en 2010. Par direction régionale, les déclarations enregistrées à Casa Port constituent une part de 21,8% au moment où celles des bureaux de Tanger-Med et Nouaceur-Fret sont respectivement de l’ordre de 18,4 et 17,6%. Par ailleurs, les opérations commerciales réalisées dans le cadre des Régimes économiques en douane (RED) ont représenté 43,1% de l’ensemble des transactions commerciales, totalisant un montant de 229,5 milliards de dirhams contre 195,5 milliards en 2010. A cet effet, les importations effectuées sous RED ont atteint les 83,7 milliards de dirhams, en hausse de 24,2%. Les exportations ont pour leur part grimpé de 11,7% pour un montant de 145,9 milliards de dirhams.
Notons que le recours au paiement électronique se développe même s’il n’a représenté en 2011 que 1,2% des modes de paiement. Au cours de l’année 2011, les droits et taxes perçus au moyen du paiement électronique se sont élevés à 966,5 millions de dirhams contre 688,8 millions enregistrés une année auparavant. «Ce volume affiche donc une hausse de 40%», conclut l’ADII.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *