80 millions d’euros pour accompagner le développement socio-économique au Maroc

Encore une enveloppe accordée au Maroc. D’une valeur de 80 millions d’euros, ce budget supplémentaire, octroyé au titre de l’année 2012, est destiné à accompagner le développement socio-économique dans le Royaume. La nouvelle a été annoncée par le commissaire européen à l’élargissement et à la politique de voisinage, Stefan Fule, lors d’une conférence de presse tenue à l’issue des travaux de la 10ème session du Conseil d’association Maroc-UE organisée lundi à Luxembourg. A cette occasion, le responsable européen a indiqué que l’UE a pris note des «progrès remarquables» réalisés lors des discussions sur le nouveau Plan d’action de mise en œuvre du Statut avancé entre le Maroc et l’UE. «Ce plan servira de feuille de route opérationnelle pour nos relations bilatérales au cours des cinq prochaines années», a-t-il estimé dans ce sens. Un nouveau plan qui s’inscrit dans le sillage du processus de réforme politique, économique et social entrepris par le Maroc et dans le cadre de la nouvelle approche de la Politique européenne de voisinage révisée. En outre, M. Fule a précisé que les relations Maroc-UE «sont actuellement dans une phase dynamique et positive». Preuve en est les accords importants signés entre les deux parties, notamment celui relatif à la libéralisation du commerce dans le domaine de l’agriculture, dont l’entrée en vigueur est prévue le 1er juillet 2012. Selon le commissaire européen à l’élargissement et à la politique de voisinage, cet accord contribuera au développement de l’agriculture et du commerce au Maroc, tout en ouvrant de nouveaux débouchés pour les hommes d’affaires européens. Pour sa part, Youssef Amrani, ministre délégué aux affaires étrangères et à la coopération, a indiqué que «le Maroc et l’Union européenne (UE) se sont mis d’accord sur les grandes lignes du Plan d’action relatif à la mise en œuvre du statut avancé, en négociation depuis décembre 2010». Ceci étant, l’un des principaux résultats de la 10ème session du Conseil d’association Maroc-UE, tenue lundi au Luxembourg, est la finalisation du plan d’action du Statut avancé, a précisé M. Amrani dans une déclaration à la MAP. A ses yeux, la finalisation du plan d’action «nous permettra d’envisager avec confiance et sérénité une accélération du partenariat privilégié avec l’UE, à la faveur d’une dynamique rénovée ancrée dans une ambition commune, politique et stratégique».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *