Abderrahmane Azouzi : «Il faut réformer le décret sur l’élection des représentants des salariés»

Abderrahmane Azouzi : «Il faut réformer le décret sur l’élection des représentants des salariés»

ALM : Les élections devraient avoir lieu avant la fin de cette année, est-ce que vous pensez déjà à cette échéance?
Abderrahmane Azouzi : Pour l’instant aucune date officielle n’a été communiquée par les responsables. Cependant, nous pensons au sein de la FDT qu’il faut commencer d’abord par la réforme du décret sur l’élection des représentants des fonctionnaires et salariés. Car nous avons la conviction que l’actuel décret est largement dépassé puisqu’il favorise certains secteurs au détriment d’autres. C’est le cas notamment dans le secteur de l’enseignement qui est sous-représenté par rapport à d’autres secteurs de moindre importance. Il y a donc urgence à rectifier le tir de la part du gouvernement. 

Est-ce que vous avez fait part de ces revendications aux responsables?
Nous avons envoyé un courrier il y a un mois au chef de gouvernement pour demander la reprise du dialogue social, malheureusement nous n’avons eu aucune réponse depuis cette date. Nous sommes donc revenus à la charge il y a une semaine et nous attendons toujours une réponse de la part des responsables gouvernementaux. Nous communiquerons toutes nos propositions aux responsables à la reprise du dialogue. Nous allons demander par ailleurs au chef de l’Exécutif d’honorer les engagements pris par le gouvernement sortant lors du dernier round du dialogue social. Il faut dire que pas mal d’engagements n’ont pas encore été concrétisés.  

Est-ce que vous avez déjà démarré les préparatifs pour les prochaines élections?
Même si la date du scrutin n’a pas encore été arrêtée, la FDT a mis en place un programme pour aborder les élections en toute sérénité. Nous avons également élaboré des plans de formation pour nos affiliés dans différentes régions du Royaume. Le bureau central se réunit régulièrement pour faire le point et évaluer les actions prises sur le terrain. Je profite de cette occasion pour affirmer que notre syndicat a tourné la page des divergences qui ont éclaté au lendemain de notre congrès. Tous les membres, en dépit de quelques absences, se réunissent périodiquement au siège pour débattre des échéances futures.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *