Adoption d’un projet de loi relatif à la suppression du service militaire obligatoire

Le ministre chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abderrahman Sbai, a indiqué, lors de la présentation de ce projet, que ce texte vise à supprimer le service militaire avec exécution immédiate, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’état major général des Forces Armées Royales.

M. Sbai a souligné qu’au cours des dernières années, le service national "ne répondait plus aux attentes, en ce sens qu’on a constaté une baisse d’enthousiasme chez les appelés", faisant aussi état de l’existence de "nombreuses difficultés" relatives au recensement, à la baisse du nombre des répondants et à la hausse des demandes d’exonération.

"Le service militaire obligatoire est dépassé et ne répond plus aux besoins d’une armée moderne fondée sur le professionnalisme, la formation scientifique et technologique de pointe et l’utilisation d’un matériel sophistiqué dans les différents domaines militaires", a-t-il poursuivi.

Il est donc devenu nécessaire de ne compter que sur des militaires hautement qualifiés pouvant assimiler les changements et mutations accélérés que connaît le monde pour faire face aux défis actuels, défendre la patrie et préserver son intégrité territoriale, a relevé M. Sbai.

Le service militaire a été instauré en 1966 et amendé en 1999 avec l’introduction de nouvelles dispositions portant essentiellement sur le relèvement de l’âge d’appel, la réduction de la durée et l’intégration de la femme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *