Aéronautique : La CDG crée «Midparc Investment» pour un capital de 105 millions DH

La société Medz, filiale de CDG développement, est désormais autorisée à créer une filiale dénommée «Midparc Investment». Avec un capital social de 105 millions de dirhams, la création de cette nouvelle entité s’inscrit parfaitement dans le cadre du Pacte national pour l’émergence industrielle (PNEI). En effet «Midparc investment» viendra assurer la gestion en qualité de concessionnaire du projet de la plate-forme industrielle intégrée (P2I) de Nouaceur, dédiée principalement aux industries aéronautique et aérospatial, ainsi que les activités et les services connexes. Selon le décret autorisant cette création, publié dans le Bulletin officiel n°5940, «Midpac Investment» a pour mission l’aménagement, le développement, la commercialisation et la gestion de la P2I de Nouaceur.
Le plan d’affaires de la société «Midparc Investment», sur la période 2011-2017, prévoit que le chiffre d’affaires passera de 69,3 millions de dirhams en 2012 à 109,7 millions de dirhams en 2017. Quant au résultat d’exploitation, il passera de 12,2 millions de dirhams en 2012 à 27 millions de dirhams en 2017, dégageant ainsi un résultat net positif en 2012 de 6,3 millions de dirhams avant d’atteindre 18,9 millions de dirhams en 2017, soit un taux de croissance annuel moyen de plus de 24%. Pour sa part, le taux de rentabilité interne du projet est estimé à 11,8%. A noter que Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, vendredi 6 mai 2011, au lancement des travaux d’aménagement de la plate-forme industrielle intégrée de Nouaceur. La plateforme industrielle de Nouaceur, qui devra générer 4 milliards DH d’investissements industriels après sa réalisation, a pour ambition de développer une plate-forme industrielle de conception innovante pour l’industrie aéronautique, la défense-sécurité, l’électronique, les matériaux composites, la logistique industrielle et d’autres activités connexes. Ainsi, la plate-forme de Nouaceur favorisera l’implantation rapide de sociétés industrielles compétitives en termes de qualité et de coûts, en fournissant des activités communes (centre d’affaires, guichet unique pour l’accueil des investisseurs, services communs et logistique mutualisés), des ateliers prêts à l’emploi pour une implantation provisoire des sociétés et des usines dédiés, répondant aux besoins des investisseurs. D’une superficie totale de 125 hectares, la nouvelle plate-forme sera réalisée en deux tranches. La première, dont l’achèvement est prévu au 4ème trimestre 2012, porte sur une surface brute d’environ 63 hectares, alors que la deuxième tranche (62 hectares) sera entamée au premier trimestre 2015 et prendra fin au dernier trimestre 2016. Erigée en zone franche, la plate-forme industrielle intégrée de Nouaceur pourra accueillir jusqu’à 300 entreprises et permettra de générer 15.000 emplois directs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *