Affaire du jeune Yassine : la Cour d’appel de Marrakech renvoie l’affaire au TPI

Cette décision intervient après que la Cour d’appel ait réuni tous les éléments nécessaires pour rendre sa sentence et qu’ait été traduit en langue arabe le rapport de l’expertise médicale à laquelle a été soumise la victime pour évaluation du préjudice subi.

Le 15 septembre dernier, le tribunal de première instance de Marrakech, s’était déclaré incompétent pour statuer dans cette affaire, en décidant de transférer ce dossier à la chambre criminelle de la Cour d’appel, rappelle-t-on.

L’affaire impliquant la mère adoptive du jeune Ahmed Yassine (55 ans) avait éclaté le 31 mai dernier lorsqu’un voisin du quartier avait découvert le jeune enfant délaissé sur le toit d’une maison de l’ancienne Médina de Marrakech dans un état de santé détérioré.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *