Agricuture : suppression des droits de douane sur le blé tendre

Le gouvernement adopte une série de mesures pour le bon déroulement de la campagne agricole. Une résolution formulée par Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, intervenant, lors d’une rencontre organisée à l’occasion du lancement de la campagne agricole 2010-2011 lundi à Settat. Ces mesures concernent particulièrement le développement des chaînes de production, l’approvisionnement en facteurs de production, la gestion des eaux d’irrigation, la protection des plantes et la santé animale, outre l’encadrement des agriculteurs. Ainsi, ces mesures comprennent la subvention des semences céréalières dans la limite de 160 dirhams/quintal pour le blé tendre, 170 dirhams/quintal pour le blé dur et 150 dirhams/quintal pour l’orge. Elles portent également sur la suppression des droits de douane pour les importations de blé tendre du 16 septembre au 31 décembre 2010. Le but en est d’assurer un approvisionnement normal du marché, eu égard à la hausse des prix sur le marché mondial et la constitution d’un stock d’un million de quintaux en semences céréalières. Mais aussi, de l’approvisionnement des agriculteurs en engrais à des tarifs convenables et la poursuite du programme d’approvisionnement des agriculteurs en plants d’arbres fruitiers subventionnés à 80% dans le cadre du Fonds de développement agricole (FDA). Ce programme concerne 4 millions de plants dont 80% d’oliviers. M. Akhannouch a, par ailleurs, fait part de la poursuite de l’octroi des aides au secteur agricole dans le cadre du FDA, notamment pour l’extension des superficies plantées en arbres fruitiers, l’équipement des exploitations agricoles en systèmes d’irrigation économes en eau et en matériel agricole, la valorisation de la production agricole et le développement des produits du terroir. Lors du même événement, la production de blé et la recherche-développement agricole ainsi que l’agrégation de blé tendre dans la région Chaouia-Ouardigha ont fait l’objet de deux conventions de partenariat. Ces accords ont été signés entre le Groupement d’intérêt économique «Tanmia Al Filahia», d’une part, l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, d’autre part. La première convention, conclue entre «Tanmia Al Filahia» et l’INRA, vise notamment la mise en œuvre et le suivi du programme de production de blé dans la région. Aux termes de cette convention, les deux parties s’engagent à œuvrer pour la valorisation moyens dont elles disposent pour le développement de la production agricole et à élaborer et exécuter des programmes de travail couvrant les différents volets de la production de blé. La seconde convention, conclue entre le GIE «Tanmia Al Filahia» et le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, représenté par la direction régionale de l’agriculture de Chaouia-Ouardigha, concerne un projet d’agrégation de blé tendre dans la région.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *