Akhchichine lance une opération d’envergure pour la réhabilitation de l’école publique

Sa Majesté le Roi a donné, mardi 17 mars, au collège Lissane Eddine Ibn El Khatib à Fès, le coup d’envoi au plan établi par le ministère de l’Education nationale pour la réhabilitation de l’école publique. Il s’agit du programme national de mise à niveau des établissements scolaires. Une initiative qui vise l’amélioration de l’attractivité de l’espace scolaire.
À cette occasion, le Souverain a suivi les explications sur ce projet qui engage un investissement de trois milliards de dirhams. Le programme national de mise à niveau fait partie du Programme national d’urgence pour la réforme du système d’éducation et de formation. Il vise 15.300 unités scolaires sur une période de deux ans outre la réhabilitation de 300 internats le raccordement des établissements scolaires aux réseaux d’assainissement et d’eau potable, ainsi qu’à celui d’électricité pour 80 % d’entre eux et la rénovation des équipements. Ces objectifs s’inscrivent dans le cadre des efforts déployés pour le perfectionnement de l’offre pédagogique et la concrétisation de l’enseignement obligatoire jusqu’à l’âge de 15 ans. Ce programme consacre 1,96 milliard DH aux établissements d’enseignement scolaire, 532,65 millions DH à l’enseignement secondaire-préparatoire, 314,21 MDH à l’enseignement secondaire-qualifiant et 200,69 MDH à la mise à niveau des internats. Par la même occasion, le Souverain a suivi des explications à propos du programme de mise à niveau des établissements scolaires de la région Fès-Boulemane. Ce programme engage un investissement de 244,54 MDH. Il porte sur le raccordement au réseau d’eau potable de 361 établissements, à celui d’électricité de 339 établissements et à celui d’assainissement de 667. Il porte également sur la rénovation de l’équipement et matériel pédagogiques de 941 établissements. SM le Roi s’est également enquis d’un programme de réhabilitation de 24 internats dans la région Fès-Boulemane doté d’une enveloppe de 33,72 MDH. Par ailleurs, des crédits de plus de 31,32 MDH ont été mobilisés pour la réalisation des travaux de maintenance préventive des établissements scolaires dans la région pour la période 2009-2012. Cette enveloppe budgétaire est destinée à l’entretien des établissements scolaires et des internats.
Parallèlement, le Souverain a suivi des explications sur le programme de mise à niveau des établissements scolaires de Fès. Ce programme, doté d’un investissement de 127,32 MDH, est destiné à l’aménagement de 258 unités, à la mise à niveau de huit internats et des terrains de sport dans 20 établissements d’enseignement primaire pour l’année 2009. SM le Roi a, par la suite, suivi des explications sur le programme de mise à niveau du collège préparatoire Lissane Eddine Ibn El Khatib, qui sera réalisé avec un coût de 3 MDH. Ce programme vise notamment la réalisation des travaux d’entretien des réseaux d’eau potable, d’assainissement et d’électricité au niveau de cet établissement qui compte 1.218 élèves, la rénovation de trois terrains de sport et la construction de 10 blocs sanitaires. Le collège préparatoire Lissane Eddine Ibn El Khatib sera également doté d’un équipement de radio scolaire. A cette occasion, SM le Roi Mohammed VI a présidé la cérémonie de signature d’une convention-cadre de partenariat et de coopération pour la mise à niveau de 126 établissements scolaires dans la préfecture de Fès, pour un montant de 34,54 MDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *