Alger compte sur « les rivalités des grandes puissances » pour faire échec au plan de règlement marocain

Dans un article intitulé "Sahara: Mohammed VI propose l’autonomie", le journal français relève que "la virulence de la presse algérienne" contre la visite de Sa Majesté le Roi dans les provinces du Sud présage d’un "+niet+ formel d’Alger" au plan de règlement proposé par le Souverain d’une autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine.

Lors de cette tournée de six jours, SM le Roi Mohammed VI a réaffirmé que le Sahara resterait marocain et qu’il "ne serait être question d’en lâcher un seul grain de sable" et relancé le Conseil royal consultatif pour les affaires du Sahara (CORCAS), rappelle-t-il.

Cette instance "a été totalement renouvelée" et est désormais composée de 141 membres, dont des chefs de tribus et des représentants des mouvements de jeunesse et de la société civile – notamment des femmes, a-t-il ajouté, notant que le Souverain les a appelés à transformer ce conseil en "une institution de développement, de mobilisation et d’encadrement des citoyens et en une force de proposition".

La publication se fait également l’écho de l’inauguration par Sa Majesté le Roi d’une série de projets de développement dans les provinces du Sud – évalués à 776 millions de dollars -, faisant observer que le plan de règlement marocain bénéficie de l’appui des Sahraouis et des partis politiques.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *