Ali Elyazghi : «La restructuration est vitale pour la Jeunesse Ittihadie»

ALM : Que représente pour vous  votre élection à la tête de la Jeunesse Ittihadie ?
Ali Elyazghi : Mon élection à la tête de la Jeunesse Ittihadie représente pour moi, ainsi que pour tous mes camarades du bureau national, un nouveau départ pour la Chabiba dans l’édification d’une structure de jeunes citoyens aspirant à un Maroc plus juste, démocratique et ouvert sur le reste du monde. Cette élection est aussi une expression commune du bureau politique de l’USFP et de notre bureau national de notre volonté de construire une organisation forte, mobilisatrice et en phase avec les attentes des jeunes de ce 21ème siècle. Cette organisation s’atalera à créer et déclencher des sentiments d’espoir pour tous les jeunes Marocains,  qui sont naturellement contre toute forme d’extrémisme et contre toute forme de violence.  

Est-ce que vous pensez que la restructuration de la Jeunesse Ittihadie s’impose aujourd’hui? 
Bien évidemment, vous savez dans une organisation de jeunes, et particulièrement à la Chabiba Ittihadia qui  est la seule organisation avec un âge limite d’adhésion de 30 ans, on est appelé à un renouvellement de ses structures. Le facteur de l’âge rajouté au facteur de l’évolution permanente des jeunes font que la restructuration est une chose non seulement nécessaire mais vitale pour une organisation comme la nôtre. En plus, au bureau national, nous préparons les conditions de la tenue de notre 8ème congrès qui,  nous l’espérons, sera le congrès qui confirmera que la Chabiba, qui a joué un rôle important par le passé, est également un acteur majeur dans l’avenir de notre pays menant le combat pour l’enracinement de la démocratie, l’instauration d’une justice sociale, de l’égalité des chances et qu’elle sera un véritable rempart contre toutes formes d’extrémisme, de nihilisme et contre le séparatisme là où il se manifeste.

Quels sont vos objectifs pour la durée de votre mandat?  
Mes objectifs qui sont d’ailleurs les objectifs de tous les membres de la Jeunesse Ittihadie,  sont d’offrir aux jeunes de notre pays un cadre progressiste, démocratique, militant pour un Maroc meilleur, plus juste et plus en phase avec nos espoirs où les valeurs de tolérance et de respect des différences ne sont plus remises en cause. En d’autres termes, offrir aux jeunes Marocains d’autres horizons que l’intégrisme. Pour nos objectifs organisationnels, comme mentionné précédemment, j’ai avec mes camarades la responsabilité de créer une véritable dynamique de mobilisation de tous nos jeunes, de redonner un nouveau souffle à notre Jeunesse Ittihadie et de préparer dans les meilleures conditions le congrès qui permettra de consolider cette dynamique et de renforcer nos élans positifs dans la construction de la Chabiba à laquelle nous aspirons tous.


Bio express

Ali Elyazghi, fils de Mohamed Elyazghi, a été élu secrétaire général de la Jeunesse Ittihadie samedi, 20 février, à Rabat, par 12 voix contre 9 pour Hanane Rihab. Militant de la Jeunesse itihadie depuis l’âge de 13 ans, Ali Elyazghi est âgé de 30 ans. Après avoir décroché son baccalauréat en sciences mathématiques au lycée Moulay Youssef à Rabat, il est parti pour les Etats-Unis afin de poursuivre ses études supérieures en génie électrique et informatique, à l’Université de Michigan State. Il est diplômé en ingénierie. M. Elyazghi a été secrétaire de la section de la Jeunesse Ittihadie en 2002. Il est membre du conseil national de l’USFP.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *