Alliance pour la démocratie : Le G8 prépare un programme en commun

Alliance pour la démocratie : Le G8 prépare un programme en commun

C’est imminent, les huit partis formant l’Alliance pour la démocratie annonceront très bientôt leur programme commun. Une commission composée des représentants de chaque parti coordonne depuis quelque temps ses travaux pour l’élaboration de ce programme qui fédérera ces huit formations de sensibilités idéologiques différentes. L’alliance entre ainsi dans une nouvelle phase après son élargissement de l’alliance originelle (RNI, PAM, MP et UC) à de nouveaux partis, à savoir le PS, le PGV, le PT et le PRV. Le G8 marocain répondra ainsi à ses détracteurs qui mettaient en doute sa capacité à élaborer un programme commun, vu qu’il mêle différentes références idéologiques : libérale, socialiste et islamiste. Selon Abdelmajid El Khaldi, secrétaire général du Parti de la renaissance et de la vertu, ce programme sera la synthèse des propositions élaborées par chaque parti. Ainsi, il comprendra les points autour desquels converge l’ensemble de l’alliance, a-t-il indiqué à ALM. Et d’ajouter : «Même si les propositions de son parti sont à référentiel islamique, la principale occupation de tous les partis de l’alliance pour l’élaboration de ce programme a été de répondre aux attentes et interrogations du peuple afin d’être capable de gérer son avenir». Pour sa part, Mohamed Bouzoubaâ, secrétaire général du Parti socialiste, a précisé que «basée sur les points communs entre les partis de l’alliance, la copie finale de ce programme sera prête dans deux ou trois jours. Elle comportera en outre les programmes individuels spécifiques à chaque parti». Ceci parce que chaque parti peut garder son autonomie, selon la plate-forme constitutionnelle de l’alliance, dans la mesure où il ne dévie pas des principes fixés par cette dernière. Toutefois, concernant les grandes lignes de ce programme, les membres de l’alliance ont indiqué qu’il reste toujours prématuré de les communiquer aujourd’hui, notamment parce qu’il faut encore la validation finale des états-majors des huit partis. «Rien d’officiel n’est encore fixé, mais les grandes lignes du programme trouvent leurs racines dans les principes de la plate-forme commune de l’alliance», a indiqué M. Bouzoubaâ. Par ailleurs, outre la commission qui prépare le projet de société commun qui sera proposé par l’alliance, il a aussi été mis en place une commission qui travaille sur la stratégie de communication à aborder lors de cette prochaine étape afin de diffuser ce programme et être au plus proche des citoyens électeurs. Rappelons que l’annonce de l’élargissement de l’alliance, mercredi 5 octobre, par Salaheddine Mezouar, président du RNI, a été faite sur la base d’une plate-forme commune entre les huit partis. Celle-ci trace plusieurs priorités. Il est question en premier lieu de la nécessité de la poursuite de la construction institutionnelle nationale à travers une application démocratique de la Constitution. La mise en œuvre de la régionalisation avancée et l’accélération du processus d’adoption des mécanismes juridiques et institutionnels pour sa réussite est une autre priorité. On note aussi la nécessité du renforcement des fondements de l’Etat de droit consacré par la Constitution et la poursuite de la promotion des droits de l’Homme. Le quatrième axe a trait à l’importance de l’augmentation du rythme du développement économique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *