Arrestation a Meknès de sept membres présumés de la Salafiya Jihadia

Quatre des membres de ce groupe ont été relâchés, alors que les trois autres ont été remis à la brigade nationale de la police judiciaire à Rabat pour complément d’enquête, ajoute la même source.

Ce groupe, dont les membres âgés entre 24 ans et 26 ans disposent d’une formation universitaire, entendait préparer et commettre des actes criminels et terroristes contre des casernes militaires, des établissements universitaires, hôteliers et étatiques, précise-t-on de même source.

Les personnes libérées avaient purgé des peines d’emprisonnement pour leur appartenance à une association non autorisée (Salafiya Jihadia), apologie d’actes terroristes et incitation à la haine et à la violence et atteinte à la sûreté de l’Etat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *