Arrestation à Nouakchott de trois membres du GSPC Algérien

Selon des sources proches des services de sécurité mauritaniens, les trois personnes arrêtées sont de nationalité mauritanienne et s’activent au sein du GSPC algérien impliqué dans une attaque armée contre la base militaire "Lamghiti" au nord de la Mauritanie en juin 2005.

Les mis en cause, qui se sont infiltrés lundi à l’aube à Nouakchott, ont été aussitôt interpellés sur la base d’informations des services de renseignement.
Les nouveaux détenus seraient impliqués dans l’attaque sanglante contre la base militaire de "Lamghiti" qui a fait plusieurs morts et blessés parmi les éléments de cette base.

Depuis avril 2005, les autorités mauritaniennes ont arrêté près de 20 activistes du GSPC, dont deux Algériens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *