Attentats de Madrid : une partie des armes utilisées provenait de Belgique

Selon la même source, le parquet de Madrid a saisi la justice belge à ce sujet, l’avisant que des armes saisies récemment en Belgique avaient servi à équiper les groupements terroristes ayant sévi en Espagne.

La police fédérale belge avait procédé, début février, à la saisie d’une importante quantité d’armes et de munitions (fusils d’assaut, Kalachnikovs, munitions) dans le petit village de Suxy (province de Luxembourg). Lors de cette opération, deux hommes, qui seraient des récidivistes, avaient été écroués pour trafic international d’armes.

Ce trafic permettait aussi de fournir le milieu du grand banditisme, ajoute le journal, qui précise que les armes en question proviendraient de l’Europe de l’est.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *