Attentes comblées

Attentes comblées

Quelles sont vos impressions au lendemain du discours du Trône?
Moulay Ismaël Alaoui : C’est un discours historique et serein qui nous a énormément soulagé. Ce discours est d’autant plus clair et plus direct qu’il a fait le tour de ce qu’il faudrait faire immédiatement dans tous les domaines de la vie qui concernent notre pays. Il a fait preuve d’un très haut degré de responsabilité qui dépasse de loin les discours habituels. Il nous incite à de sérieuses réflexions de la part de tout responsable. Il a également fait état de l’éducation civique comme étant le pilier de tout développement socio-économique, notamment l’appel Royal à l’élaboration d’une charte des droits et des obligations de citoyens.
Justement SM le Roi a évoqué un certain sens de la responsabilité, qu’en pensez-vous?
C’est un point hautement important que celui évoqué par le Souverain. Tout responsable, cadre ou fonctionnaire doit assumer ses responsabilités. Un responsable au vrai sens du terme ne reste pas passif à attendre des interventions de quelqu’un ou de quelque part. Même SM le Roi qui constitue la source et la référence n’aime pas marcher sur les compétences des différentes autorités, qu’elles soient du législatif, de l’exécutif ou de la Justice. SM le Roi a été clair en déterminant par exemple les causes de la propagation de l’habitat anarchique tout en responsabilisant « tout le monde », du citoyen jusqu’aux différentes autorités et collectivités locales.
Il a parlé des partis politiques !!
Nous avions toujours aspiré à une loi relative aux partis politiques. Une loi qui régit et détermine les droits et les obligations des formations politiques. Une loi qui ne permettrait à aucune formation de s’octroyer une quelconque référence, religieuse, ethnique, ou autres. Je crois que c’est une initiative très positive dans la mesure où elle est capable d’éviter aux Marocains de sombrer dans des dérives inutiles, voire nuisibles à notre pays. Cette loi va réhabiliter l’exercice de la politique au Maroc. D’un autre côté, je pense qu’elle va combler l’insuffisance du rôle des partis politiques nationaux. Tous les Marocains en ont assez de ces programmes identiques et insignifiants, du non-respect du calendrier électoral. Le message de SM le Roi est clair, c’est à nous dirigeants des partis politiques d’en saisir la teneur et de faire en sorte de réhabiliter l’action politique pour l’avenir d’une société qui se veut démocratique et moderne. Un parti politique ne peut être fort s’il n’assume pas son rôle d’encadreur et de représentant des citoyens et particulièrement de la jeunesse.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *