Avec plus de 3 milliards de dollars investis : Le Koweït occupe le deuxième rang des investisseurs arabes au Maroc

Avec plus de 3 milliards de dollars investis : Le Koweït occupe le deuxième rang des investisseurs arabes au Maroc

Les Emirats Arabes Unis peuvent mieux faire
Les Emirats Arabes Unis figurent parmi les pays qui investissent considérablement au Maroc. Ils se sont même classés en troisième position durant la première décennie de ce siècle en termes d’investissements étrangers au Maroc. Les deux pays sont également liés par un accord de libre-échange signé en 2001 et entré en vigueur en 2003. Mais les responsables estiment que les relations économiques entre les deux partenaires peuvent mieux faire, notamment sur le plan commercial. En 2010, les échanges commerciaux entre le Maroc et les EAU ont évolué à 389 millions de dollars. Selon les chiffres officiels, la moyenne des exportations émiraties au Maroc a connu une croissance de l’ordre de 61% durant la dernière décennie. Les Emirats exportent principalement de l’aluminium, des produits issus de l’industrie plastique, les hydrocarbures et des produits culturels.  Par ailleurs, les Emirats réexportent également vers le Maroc des appareils électriques, électroménagers, du prêt-à-porter, des accessoires. Le Royaume exporte, quant à lui, vers les EAU des minerais, des pierres précieuses, acier, prêt-à-porter, produits laitiers, fruits, dattes…

Le Maroc et le Qatar décidés à aller de l’avant
Le Qatar reste l’un des pays du Golfe dont la présence sur le plan économique reste encore à développer. A fin 2011, le  volume global des investissements qataris au Maroc ne dépassait guère 1% du volume global de l’émirat dans le monde. De plus, les échanges commerciaux restent en deçà des attentes se limitant à seulement 517 millions de dirhams.
C’est pour cette raison que le Qatar n’arrive qu’à la 55ème position parmi les clients du Maroc. Mais les deux pays semblent décidés à aller de l’avant dans leur coopération économique. En novembre 2011 et en marge d’une visite de l’émir du Qatar au Maroc, les deux pays ont signé quatre accords. Le premier est relatif à un contrat de partenariat pour la création d’une société maroco-qatarie pour l’investissement. Le second est un mémorandum d’entente pour la coopération dans le domaine touristique.
Le 3ème accord porte sur un mémorandum d’entente dans le domaine minier entre le gouvernement du Royaume du Maroc, représenté par l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), et le gouvernement de l’Etat du Qatar, représenté par la société minière du Qatar. Enfin, le quatrième accord signé est un protocole additionnel à l’accord relatif à la main-d’œuvre marocaine au Qatar, conclu en 1987.

Le Koweït, 2e investisseur arabe au Maroc
Le Koweït est considéré comme étant le 2e investisseur arabe au Maroc. Cependant, les échanges commerciaux entre les deux pays ne sont suffisamment développés. Les chiffres sont édifiants. Le taux des exportations a baissé significativement de 39% entre 2009 et 2010. Pire, les importations ont régressé de 43% sur la même période. Le Koweït exporte au Maroc principalement des produits pétroliers.
L’émirat importe essentiellement des produits pharmaceutiques, des meubles, du textile et prêt-à-porter, du poisson… Sur le plan des investissements, les performances des deux pays sont nettement plus importantes. Avec plus de 3 milliards de dollars investis, le Koweït occupe le deuxième rang des investisseurs arabes au Maroc. Les investissements se font à travers des fonds mais également des entreprises dans divers domaines d’activité, notamment l’hôtellerie, l’immobilier, les télécoms et le tourisme…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *