Avec plus de 52.000 visiteurs, le SMAP Immo confirme son succès

La 7ème édition du Salon de l’immobilier marocain «SMAP Immo», qui s’est tenue du 21 au 24 mai à Paris, a attiré plus de 52.000 visiteurs, confirmant l’attractivité pour l’investissement immobilier au Maroc de la part des Marocains résidant à l’étranger, des Français et autres Européens, indiquent les organisateurs. Durant l’édition 2009, rappelle-t-on, quelque 48.440 visiteurs, dont 20% européens, ont fréquenté les espaces du Salon, selon des statistiques communiquées par le SMAP Group et certifiées par l’organisme «Expocert». L’édition 2010, qui s’est déroulée pendant quatre jours pleins au Parc des Expositions de Porte de Versailles, a également connu la participation d’un nombre record d’exposants et de villes représentées, comme elle a constitué un forum où plusieurs ministres marocains ont exposé leur politique sectorielle et la dynamique de développement en cours au Maroc. Plus de 140 exposants représentant 55 villes de toutes les régions du Royaume ont participé à cette édition, proposant une offre immobilière de plus en plus large et diversifiée, comme de tradition accessible à tous les budgets. La grande satisfaction des promoteurs après la manifestation est le reflet de la concrétisation d’un nombre important de transactions et/ou de réservations fermes, effectuées par les Marocains mais aussi les nombreux Européens présents en France et jusque dans les pays frontaliers. Un succès qui montre une fois de plus le potentiel extraordinaire que recèle l’immobilier marocain en France et en Europe. Inaugurée par  Ahmed Taoufiq Hejira, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, accompagné de  El Mostafa Sahel, ambassadeur du Maroc en France, cette édition exceptionnelle a été rehaussée par une série de conférences-débats animés par les ministres sur divers thèmes. S’exprimant sur le thème particulier «Le logement social, pour une stratégie de l’offre», M. Hejira a d’emblée souligné la bonne santé du secteur immobilier marocain, grâce au potentiel important que présente le logement social, mettant l’accent sur la politique déployée par le gouvernement, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI en vue de combler le déficit dans cette filière. De son coté,  Mohamed Ameur, ministre chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, s’est associé à la conférence sur «Les Marocains du monde, des citoyens à part entière», dans laquelle il a souligné l’apport fort de la communauté marocaine résidant à l’étranger au développement territorial de son pays d’origine, à même de constituer un élément générateur «de cohésion sociale, de solidarité et de lutte contre la précarité». Pour sa part, Nouzha Skalli, ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité a contribué à la réunion autour du sujet «Femmes marocaines, les enjeux de l’égalité», au cours de laquelle elle a exposé les grandes réformes entreprises par le Maroc dans le domaine social, sous l’impulsion de SM le Roi, mettant l’accent sur l’esprit et la portée de cette politique qui vise en premier lieu à réhabiliter la famille marocaine et à ériger un projet sociétal moderniste et démocratique. Outre la présence de membres du gouvernement, cette édition du SMAP Immo a été aussi marquée par l’organisation, dans l’espace «Media Lounge», de conférences-débats avec des notaires du Maroc, traitant de thèmes intéressant un public nombreux, désireux de s’enquérir des modalités d’investissements immobiliers et de l’environnement juridique en vigueur au Maroc. Cette année encore, le Salon s’est déroulé sur une surface d’exposition de 15.000 m2 et a pu réunir promoteurs immobiliers, banquiers, agents immobiliers, notaires, conseillers juridiques, architectes, ainsi qu’une multitude de prestataires de services connexes au secteur de l’immobilier. Enfin, SMAP Immo 2010 a bénéficié d’une large couverture par les médias écrits, électroniques et audiovisuels français, en particulier l’hebdomadaire «Le Nouvel Observateur», les quotidiens économiques «La Tribune et Les Echos», et généraliste «Le Figaro» qui a consacré un spécial à l’immobilier marocain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *