Aziz Daki met un terme à toutes les rumeurs selon lesquelles le festival Mawazine serait annulé.

Mawazine vecteur du développement touristique
«Mawazine est un vecteur du développement du tourisme au Maroc, lequel tourisme contribue substantiellement au PIB du pays». Il s’agit là d’un des arguments avancés par Maroc Cultures pour appuyer sa position face aux voix qui s’opposent à la tenue de son festival. En effet, depuis sa programmation en 2001, «Mawazine, Rythmes du Monde» contribue massivement au développement du tourisme tant bien sur le plan interne qu’externe. La ville de Rabat devient, pour le temps d’une décade, le lieu de pèlerinage des mélomanes nationaux. La capitale troque son habit administratif pour accueillir artistiquement ses invités issus de Casablanca, de Marrakech, d’El Jadida , d’Agadir, de Tanger et autres régions du Maroc. L’affluence des journalistes internationaux venus des quatre coins du monde pour couvrir l’événement est en faveur de l’image touristique du Royaume. La plupart d’entre eux profitent de l’occasion pour faire un clin d’œil aux atouts pittoresques du Maroc et de son arrière-pays. Mawazine se veut non seulement une plate-forme d’expression pour les jeunes talents mais, également, de formation. De nombreux jeunes mettent la main à la pâte et contribuent à la réussite des éditions du festival que cela soit au niveau de l’organisation ou de la logistique.

Bassima Hakkaoui se joint au discours de Lahbib Choubani
Dans leurs sorties médiatiques, deux ministres du PJD ont clairement signifié leur opposition à l’organisation du Festival Mawazine. Ainsi, Bassima  Hakkaoui, ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, a joint sa voix à celle de Lahbib Choubani, ministre des relations avec le Parlement et la société civile, pour dévoiler dans un entretien accordé au quotidien arabophone «Al Ahdate Al Maghribia» sa vision du Festival. Voici donc la traduction de sa position. «Certains voient des métaphores dans mes critiques de ce festival comme il leur chante. Dans ce sens, je déclare clairement que je ne suis pas contre les festivals. Par contre, je m’oppose à la dilapidation de grandes sommes d’argent qui pourraient être dépensées au service des citoyens. Je m’oppose également aux festivals qui contrastent avec les valeurs et les convictions de la société marocaine et donc contre l’exhibitionnisme des artistes dans leurs show qui n’est pas dans notre culture. Je suis consciente du fait que le développement d’un peuple est jugé à travers plusieurs critères dont son art, dans ce sens, la créativité est bénéfique. Elle est même souhaitée et à ce niveau, je soutiens toute activité artistique qui revisite notre patrimoine et motive l’artiste et le produit marocain. Et des festivals culturels et distractifs qui participent activement au développement culturel il en existe déjà», a déclaré Mme Hakkaoui.

Najwa Karam démentira les rumeurs d’annulation de Mawazine
La diva libanaise Najwa Karam, réputée pour sa voix douce et lascive, serait au cœur d’une énorme rumeur. En effet, la diva aurait déclaré lors d’une rencontre avec ses fans que l’idée de l’annulation de la 11ème édition du Festival Mawazine n’était pas à exclure. Une déclaration que Aziz Daki, directeur artistique du festival, contacté par ALM, a strictement démenti. «Najwa Karam et son manager vont bientôt faire une déclaration officielle pour démentir les propos qui lui ont été assimilés. J’ai personnellement contacté Najwa Karam qui m’a déclaré qu’elle aimait beaucoup le Festival Mawazine qu’elle a qualifié de (Mafkhara lil alam al arabi) fierté pour le monde arabe. Elle m’a également déclaré qu’elle était très heureuse d’y participer et qu’elle répondrait présente à toute invitation du comité d’organisation». Ainsi, cette déclaration met un terme à toutes les rumeurs selon lesquelles le festival Mawazine serait annulé. En effet, Aziz Daki a clairement signifié à ALM que «le festival aura lieu».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *