Baccalauréat : 407 cas de fraude recensés au niveau national

Les épreuves de la 1ère session ordinaire du baccalauréat ont pris fin jeudi 23 juin. Le ministère de l’Éducation nationale s’est félicité du bon déroulement des examens en notant que ceux-ci ont eu lieu dans une atmosphère «très positive». «La mobilisation de l’ensemble des composantes de la famille de l’enseignement soutenues par les autorités locales et les services de sécurité a fait que les examens se sont déroulés dans de bonnes conditions garantissant ainsi à tous les candidats le droit d’égalité des chances», indique un communiqué du département d’Ahmed Akhchichine. Cette année, les tricheurs sont moins nombreux que l’année précédente. En effet, le ministère de l’Éducation a fait état de 407 cas de fraude au niveau de l’ensemble des académies régionales de l’éducation et de la formation, soit une baisse de 21% par rapport à 2010. Malgré cette baisse, le phénomène de la triche se poursuit et les techniques sont bien connues : portables, Bluetooth, «Naqla», «lhjabat»…
Rappelons que la fraude et la tentative de fraude aux examens sont sévèrement punies. Les mesures punitives varient entre la note zéro soumise à des conditions : le correcteur doit automatiquement accompagner sa décision par un rapport justificatif et la suspension des candidats. Les coupables sont passibles de 1 à 5 ans d’interdiction de candidature à l’examen. Cette année, 37.000 enseignants ont été mobilisés pour la correction de 3.100.000 copies sous la supervision directe d’observateurs locaux, régionaux et nationaux. Pour surveiller les bacheliers, le ministère de l’Éducation nationale a déployé 63.000 surveillants et 18.000 observateurs à travers 12.000 centres d’examen dont 30.000 salles. A noter que pour les examens de cette année, le nombre moyen de candidat par salle s’est chiffré à 12. Quant aux délibérations, elles se tiendront les 2 et 3 juillet pour la session ordinaire et le 25 juillet pour celle de rattrapage. Les élèves pourront découvrir les résultats des examens directement grâce à la création d’un courrier électronique «[email protected]». Ce courrier personnel permettra également aux candidats de recevoir des informations concernant l’orientation aux études supérieures. Rappelons que quelque 382.180 candidats ont passé les examens du baccalauréat au titre de la session de juin 2011, soit une augmentation de 13,85% par rapport à l’année précédente. Le nombre des candidates a enregistré une hausse de 13,32%, tandis que celui des candidats a augmenté de 14,32% par rapport à la session de juin 2010.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *