Baisse record du chômage au deuxième trimestre 2009

«Entre le deuxième trimestre de l’année 2008 et la même période de l’année 2009, 232.000 postes d’emploi ont été créés au Maroc. Le secteur de l’agriculture, forêt et pêche a créé 196.000 postes d’emploi. Le taux de chômage au terme du deuxième trimestre de l’année en cours a reculé d’un point pour se situer à 8% à l’échelle nationale», c’est en ces termes qu’a annoncé Ahmed Lahlimi Alami, haut commissaire au Plan, lors de la conférence de presse tenue, lundi 27 juillet, à Casablanca. Selon les résultats de l’enquête réalisée par secteur et par branche d’activités en matière de création d’emplois, le secteur de l’agriculture a généré 176.000 postes d’emploi dans les campagnes et 20.000 postes dans les villes. «Grâce à l’excellente année agricole, le volume global de l’emploi est ainsi passé, entre les deux périodes, de 10.307.000 à 10.539.000 alors que le taux d’emploi est passé de 46,4 à 46,6%», a indiqué M. Lahlimi. En revanche, le haut commissaire au plan a fait savoir que l’industrie y compris l’artisanat a perdu 7000 postes d’emploi contre une création annuelle moyenne au cours des trois dernières années de 24.000. En effet, par branche d’activités en matière de création d’emplois, des pertes d’emplois ont été enregistrées au niveau du textile, bonneterie et habillement, cuir et chaussures, transports, entrepôt et communication, des industries alimentaires et des industries extractives. En l’occurrence, plusieurs autres branches ont enregistré des créations d’emplois, il s’agit en particulier du BTP, des banques, des assurances, des activités immobilières ainsi que les services personnels et domestiques. En ce qui concerne le taux de chômage au terme du deuxième trimestre de l’année en cours, il a été évalué à 8% alors qu’il était de 9,1% lors de la période correspondante de 2008. En effet, la population active âgée de 15 ans et plus a atteint au cours du deuxième trimestre de l’année 2009, 11.450.000 personnes, soit une légère hausse de 1% par rapport à la même période de l’année 2008 (+0,6% en milieu urbain et 1,4% en milieu rural). Le taux d’activité a baissé de 0,4 point, passant de 51% au deuxième trimestre de l’année 2008 à 50,6% au cours de la même période de l’année 2009 (baisse de 0,9 point en milieu urbain et hausse de 0,3 point en milieu rural).
Selon M. Lahlimi, l’enquête permanente sur l’emploi a connu une amélioration sensible tant sur le plan de la qualité des données que sur celui des délais de leur publication. Cette amélioration est due notamment à l’élargissement de l’échantillon étudié à 60.000 ménages (au lieu de 48.000), en vue d’assurer une représentativité au niveau de l’ensemble des régions du Royaume et d’introduire de nouveaux thèmes dont la mobilité professionnelle et l’équipement des ménages en biens durables et leur accès aux services sociaux de base. Le haut commissaire au Plan a souligné que grâce à la maîtrise de cette nouvelle technologie, les résultats aussi bien trimestriels qu’annuels de l’enquête sur l’emploi sont disponibles avant les délais fixés d’un commun accord avec le FMI dans le cadre de la norme spéciale de diffusion des données.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *